TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs


On regroupe ici tous nos billets plein d'amour sur nos films chouchous des 90's, et il y en a un bon paquet !


#1. Titanic de James Cameron (1997)

L'histoire d'une romance tragique avec un gros bateau qui coule.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-1-titanic.html


#2. The Truman Show de Peter Weir (1998)

L'histoire d'une TV réalité dans laquelle Jim Carrey était le héros malheureux et manipulé, jusqu'à sa puissante rébellion.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-2-truman.html


#3. Thelma et Louise de Ridley Scott (1991)

L'histoire de deux femmes lancées dans un road-trip mouvementé vers les portes de l'enfer pour y gagner au forceps leur liberté.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-3-thelma.html


#4. The Big Lebowski de Joel et Ethan Coen (1998)

L'histoire des aléas du Dude, un roi du cool qui glande un white russian à la main pendant que son poto vocifére sur le Vietnam.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-4-big.html


#5. Heat de Michael Mann (1995)

L'histoire d'une traque ultime en pleine jungle urbaine, entre 2 frères ennemis solidement campés des deux côtés de la loi.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-5-heat.html


#6. Last Action Hero de John McTiernan (1993)

L'histoire d'un ado chanceux qui grâce à un ticket magique, rencontre un Schwarzie auquel se frotter serait une monumentale erreur...

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-6-last.html


#7. Braindead de Peter Jackson (1992)

L'histoire de la rencontre folle et culte entre le gore jouissif et le slapstick burlesque, façon massacre à... la tondeuse à gazon.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-7-braindead.html


#8. Volte/Face de John Woo (1997)

L'histoire de la fois où Nicolas Cage et John Travolta ont échangés leurs visages pour mieux se faire la guerre, devant la caméra de John Woo.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-8-faceoff.html


#9. Basic Instinct de Paul Verhoeven (1992)

L'histoire d'un flic qui, pour les besoins d'une enquête, va dangereusement se rapprocher d'une romancière pro du pic à glace...

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-9-basic.html


#10. Copland de James Mangold (1997)

L'histoire de la fois ou Sly jouait le shérif bedonnant et écrasé d'une petite ville de flics faussement paisible mais réellement corrompue.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-10-cop-land.html



#11. The Crow d'Alex Proyas (1994)

L'histoire d'un revenge movie romantique et tourmenté, un bijou de film gothique frappé par le lourd sceau de la tragédie (Brandon Lee ❤)

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-11-crow.html

 

#12. Halloween : 20 ans après il revient (1998)

L'histoire du face-à-face entre Laurie Strode et son serial killer de frérot Michael Myers, pile poil 20 piges après leur macabre rencontre.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/09/touche-pas-non-plus-mes-90s-12.html


#13. Before Sunrise de Richard Linklater (1995)

L'histoire de la rencontre entre un jeune américain et une étudiante française, dont l'idylle nocturne à Vienne, aura marqué les cinéphiles.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-13-before.html


#14. Showgirls de Paul Verhoeven (1995)

L'histoire d'une danseuse voyant ses désirs de gloire heurtés de plein fouet par le versant pervers de l'artificiel American Dream.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-14-showgirls.html


#15. Bienvenue à Gattaca d'Andrew Niccol (1997)

L'histoire captivante d'un homme mal né, qui va trahir sa destinée pour toucher les étoiles au coeur d'une société déshumanisée.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-15-gattaca.html


#16. Les Ailes de l'Enfer de Simon West (1997)

L'histoire  de la fois ou Nic Cage avait des cheveux très long dans un avion détourné par des détenus.
Le lapin doit toujours rester dans la boîte.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-16-con-air.html


#17. Daylight de Rob Cohen (1996)

L'histoire de la fois ou Sly jouait les Superman du quotidien en sauvant les rescapés de la chute du tunnel entre Manhattan et le New Jersey

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-17-daylight.html


#18. Le Géant de Fer de Brad Bird (1999)

L'histoire de l'amitié indéboulonnable entre un gamin et un robot géant, au coeur d'une fable moderne aussi attachante que grandiose.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-18-iron.html


#19. Les Evadés de Frank Darabont (1994)

L'histoire d'un puissant, douloureux et émouvant drame carcéral porté par l'une des plus belles histoires d'amitié du septième art. Zihuatanejo.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-19.html


#20. Clerks de Kevin Smith (1995)

L'histoire du quotidien volubile d'une bande de losers magnifiques gravitant autour d'une supérette du fin fond du New Jersey. Culte.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-20-clerks.html


#21. The Faculty de Robert Rodriguez (1999)


L'histoire d'une invasion extraterrestre qui bouscule tout un bahut, au point d'obliger les élèves à flinguer leurs profs à coup de.. coke.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-21-faculty.html


#22. Piège en Haute Mer d'Andrew Davis (1992)

L'histoire de la fois ou le duo Busey/Jones avait pris d'assaut L'USS Missouri, oubliant que le Saumon Agile en était le cuistot...

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-22-under.html


#23. Ninja Kids de Jon Turtletaub (1993)

L'histoire de trois jeunes ninjas qui, aidés de leur papy Victor Wong, savatent mignon un trafiquant d'armes international.
PS : Rocky aime Emily.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-23-3-ninjas.html


#24. Hypnose de David Koepp (1999)

L'histoire de la fois ou Kevin Bacon était hanté par le fantôme d'une femme qui lui demandait de creuser - littéralement - pour découvrir la vérité.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-24-stir-of.html


#25. Le Projet Blair Witch de Daniel Myrick et Eduardo Sanchez (1999)


L'histoire d'une randonnée/chasse aux sorcières dans les bois qui va très mal tourner, entre croyance, folie et paranoïa. Culte.

 http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-25-blair.html


#26. Mortal Kombat de Paul WS Anderson (1995)

L'histoire d'un tournoi légendaire où la fin de l'humanité est en jeu.
Plus fort que le kumité, avec Totoff Lambert en Dieu du tonnerre.


http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-26-mortal.html


#27. Wedding Singer : Demain on se Marie de Frank Coraci (1998)


L'histoire de la fois ou Adam Sandler jouait les chanteurs de mariage en pleine 80's, et craquait pour la so cute Drew Barrymore.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/10/touche-pas-non-plus-mes-90s-27-wedding.html


#28. Doc Hollywood de Michael Caton-Jones (1991)

L'histoire de la fois où Marty McFly se rêvait en grand chirurgien esthétique à Hollywood, avant d'être coincé dans un petit patelin paumé.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/11/touche-pas-non-plus-mes-90s-28-doc.html?m=1


#29. The Last of The High Kings de David Keating (1996)

L'histoire de la fois ou Jared Leto faisait face à la disparition du King Elvis et aux joies du passage à l'âge adulte, dans l'Irlande de 1977...

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/11/touche-pas-non-plus-mes-90s-29-last-of.html?m=1


#30. Sleepy Hollow, La Légende du Cavalier sans Tête de Tim Burton (1999)

L'histoire d'un Johnny Depp qui pense trop, devant enquêter sur un cavalier tueur qui lui est littéralement dépourvu de tête...

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/11/touche-pas-non-plus-mes-90s-30-sleepy.html?m=1


#31. Jerry Maguire de Cameron Crowe (1996)

L'histoire de la descente aux enfers puis de la renaissance attachante d'un agent sportif beaucoup trop humaniste pour le business. P.S. : Show me the money.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2019/11/touche-pas-non-plus-mes-90s-31-jerry.html?m=1


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.