Bus 657

[CRITIQUE] : Bus 657


Réalisateur : Scott Mann
Acteurs : Jeffrey Dean Morgan, Robert De Niro, Dave Bautista, Gina Carano, Mark-Paul Grosselaar, Kate Bosworth,...
Distributeur : -
Budget : 22 000 000 $
Genre : Thriller, Action.
Nationalité : Américain.
Durée : 1h36min.
Disponible en VOD, en DVD et BR dès le 6 janvier 2015

Synopsis :
Francis Silva alias Pope, parrain de la mafia, souhaite se retirer des affaires et confier la gestion de son casino à son protégé. Lorsque Luke Vaughn, employé de longue date du casino, vient lui demander de l’argent pour sauver sa fille malade, il le vire. Luke Vaughn, aidé par l’un de ses collègues, planifie alors de braquer le casino. Ils parviennent à voler l’argent mais sont poursuivis par les hommes de main de Francis Silva. Ils se réfugient alors dans le bus numéro 657, prenant ainsi les passagers en otage.


Critique :


Depuis le succès - mérité - de Mon Beau-Père et Moi, l'inestimable Robert De Niro a été intronisé papy de l'humour par une comédie US qui n'en compte pas tant que ça, et qui ne se gêne pas pour l'user plus que de raison, parfois pour le meilleur (le récent Match Retour) et souvent pour le pire (en gros, tout le reste).

Reste que lorsqu'il n'a pas forcément envie de faire rire son auditoire, le bonhomme, entre deux drames indés (en grande partie chez David O. Russell), traine sa trogne en tant que second couteaux dans des séries B assez souvent destinées au marché du DVD; à l'instar de Forest Whitaker ou même Nicolas Cage - aux choix bien moins heureux.


Dit DTV qui peuvent parfois incarner de vrais bons moments de cinéma (les efficaces Unités d’Élites et L'Instinct de Tuer, le moins heureux Killing Season avec John Travolta), la preuve avec Heist ou Bus 657 par chez nous, belle promesse d'un thriller d'action au casting bougrement alléchant : Robert De Niro donc, mais également le trop rare Jeffrey Dean Morgan, les nouvelles têtes du cinéma d'action Gina Carano et Dave Bautista, ou encore Kate Bosworth - créditée en haut de l'affiche mais n'apparaissant qu'une poignée de secondes.

Signé Scott Mann (l'excellent DTV The Tournament, qui avait lui aussi un casting assez impressionnant), Bus 657 suit l'histoire Francis Silva alias Pope, parrain de la mafia, qui souhaite se retirer des affaires et confier la gestion de son casino à son protégé.
Lorsque Luke Vaughn, employé de longue date du casino et ancien bras droit de Pope, vient lui demander de l’argent pour sauver sa fille malade, il le vire.

Luke Vaughn, aidé par l’un de ses collègues, planifie alors de braquer le casino.
Ils parviennent à voler l’argent mais sont poursuivis par les hommes de main de Francis Silva.
Ils se réfugient alors dans le bus numéro 657, prenant ainsi les passagers en otage...


Pur B-movie dans toute sa splendeur, aussi bien dans ses nombreux défauts (scénario classique fleurant bon le déjà-vu, jeu de certains acteurs assez approximatif,...) que dans ses qualités certaines, Heist est un excellent thriller qui ne révolutionne certes pas le genre, mais qui parvient tout du long à divertir son spectateur notamment grâce à son rythme maitrisé et une durée n’excédant pas les 90 minutes - générique compris.

Film de casse citant par la suite le culte Speed lors d'une longue scène de prise d'otage dans un bus, doublé d'un joli drame humain sur la détermination d'un père voulant coute que coute sauver sa fille malade; le nouveau film de Scott Mann, pas forcément habile dans les scènes d'action (entre slow-motion et montage clipesque, le tout est soit brouillon, soit peu lisible comme la scène du braquage), n'en reste pas moins étonnement plaisant à regarder jusqu'à une révélation finale sous forme de twist improbable mais joliment amené.

Ne révolutionnant rien aux genres qu'il brasse avec une sincérité louable, porté par un casting vedette impliqué (Jeffrey Dean Morgan est plus que convaincant en père courage, De Niro fait le job en mafieux sur le déclin, et la belle castagneuse Gina Carano joue de mieux en mieux) et une morale plutôt pertinente (le prix d'une vie, et encore plus celle de son enfant, vaut tous les sacrifices) Bus 657 est un solide DTV divertissant et prenant, qui incarnera un divertissement idéal pour une soirée ciné à la maison.


Jonathan Chevrier

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.