Claire

[INSTANT EN CLAIR(E)] : #6. Sans un Bruit & Hérédité, entre déception et surprise




Aujourd'hui, j'avais envie d'aborder deux films de genre, diamétralement opposés.


Sans un bruit
de John Krasinski

Avec Emily Blunt, John Krasinski,
Millicent Simmonds, Noah Jupe

Synopsis : une famille tente de survivre sous la menace de mystérieuses créatures qui attaquent au moindre bruit. S’ils vous entendent, il est déjà trop tard.

Je vous le dis d’entrée, Sans un Bruit m’a déçu. J’en attendais peut être trop, je ne sais pas, mais ce qu’il en ressort, c’est que j’ai été déçue, je n’ai pas détesté mais je m’attendais à mieux, beaucoup mieux.
Tout d’abord, je pensais avoir vraiment peur, je suis une trouillarde, il m’en faut peu, mais là mouais, le film ne me donnera pas de cauchemars. Il y a trop de jumpscares, alors le souci c’est que même si je m’y attends, ils fonctionnent toujours sur moi, seulement, je trouve que la peur que j’ai pu ressentir, ne venait que de là. Je n’étais pas angoissée à cause de l’ambiance, c’est le gros point noir du film pour moi, ce manque d’ambiance angoissante et oppressante pour un tel film.


Je trouve dommage que l’on voit les monstres dès le départ, je trouve que rien ne vaut la suggestion, ils sont terrifiants (et dégoutants) mais ça aurait été bien mieux de ne pas les voir si rapidement, histoire de faire monter la pression, de faire travailler notre imagination, rien qu’en entendant le bruit qu’ils font.
Il y a certaines choses que je n’ai pas trouvé logique, genre un simple matelas couvre les pleurs d’un bébé alors que les monstres ont une ouïe ultra développée (je passe sur le fait de faire un bébé dans de telles conditions, oui je sais, c’est peut être un accident… m’enfin quand même quoi !), pourquoi elle ne lui donne pas le sein pour le calmer aussi.


Je m’attendais à beaucoup plus de silence, j’ai adoré les moments où nous sommes à la place de Regan qui est atteinte de surdité. Il y a trop de musique, je voulais être immergée par les bruits extérieurs, ressentir le poids du silence, ça n’a malheureusement pas été le cas.
En revanche, mention excellente pour le casting, j’avais face à moi, une vraie famille, les enfants sont géniaux, Emily Blunt crève l’écran.

Une suite est déjà prévue…





Hérédité
De Ari Aster

Avec Toni Collette, Gabriel Byrne, Alex Wolff, Mily Shapiro

Synopsis : lorsque Ellen, matriarche de la famille Graham, décède, sa famille découvre des secrets de plus en plus terrifiants sur sa lignée. Une hérédité sinistre à laquelle il semble impossible d’échapper.

Je ne m’en suis pas encore remise, je ne fais qu'y penser depuis mercredi soir ! Il y a des scènes qui m’ont tellement marquées et j'ai l'impression d'avoir pu passer à côté de pas mal de choses tant le film est dense… J'ai vraiment hâte de le revoir. La première partie est très longue et lente, mais nécessaire à la mise en place de l'histoire, des tensions sous-jacentes entre les membres de cette famille...  J'ai encore beaucoup de mal avec la dernière scène et l’explication globale qui ne m’ont pas totalement convaincues (mais j'attends vraiment un second visionnage). 
Le film commence comme un drame, on assiste impuissant au quotidien de cette famille qui semble avoir de sérieux problèmes de communication et on se demande d’ailleurs quand la véritable horreur va frapper, ce qui ne m’a pas empêché d’être angoissée, d’avoir le ventre noué dès le départ, l’ambiance est oppressante. La musique contribue grandement à cette atmosphère malsaine.



Il y a certaines scènes tellement atroces que ça soit visuellement ou psychologiquement, je m’attends à ce que mon cerveau me fasse de beaux cauchemars dans les jours à venir.
Le comportement de certains personnages est complètement incompréhensible pour moi, notamment Peter, jusqu’à la fameuse scène du diner que j’ai trouvé glaçante.
Je sais bien que ce film ne fera pas l’unanimité, mais il m’a clairement plus atteint et marqué que Sans un bruit. J’étais tellement stressée, recroquevillée sur mon siège pendant la dernière demi-heure à cause de l’angoisse et de la peur que je ressentais pour et à cause des personnages. Je regrette de ne pas avoir vu le film en V.O. Toni Collette est incroyable, d’ailleurs tout le casting est brillant, Milly Shapiro qui joue Charlie est terrifiante et parfaite dans le rôle de cette étrange adolescente.



Je pense qu’il faudrait que je le voie une seconde fois, certaines choses ont échappées à ma compréhension.
Dans sa globalité, je n’ai pas pu m’empêcher de penser au film The Witch tant par l’ambiance qui règne que par la place de la famille au sein du film.



Claire

Les Chroniques De Claire

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.