Glass

Premières images officielles pour Glass de M. Night Shyamalan


Tonton Shyamalan sait comment nous vendre du rêve...



De loin le meilleur film de M. Night Shyamalan, le maître absolu des twists audacieux depuis le début des années 2000; Incassable,  formidable relecture du mythe du super-héros jouant admirablement autant avec la croyance du public qu'avec la culture populaire US.
Tour de force magistral, porté par un duo vedette incroyable et une pluie de scènes iconiques, le film était appelé à connaître une suite un jour ou l'autre, mais celle-ci peina à arriver, la faute au long passage à vide du cinéaste, jadis choyé avant d'être douloureusement recraché par Hollywood la Putain.

Dix-sept ans plus tard, et de manière totalement improbable, Split, vraie péloche Shyamalanienne prenant les atours de spin-off excitant dans son dernier morceau de bobine, aura finalement permis à cette véritable arlésienne, de pouvoir justement, voir le jour.
Teasé depuis quelques mois, Shyamalan va donc mettre en boite cette si attendue suite, intitulée Glass (titre qui cite directement le surnom du personnage de Jackson, Mr Glass), qui verra bien le retour des castings vedettes des deux métrages : Bruce Willis/Samuel L. Jackson et James McAvoy/Anya Taylor-Joy, ainsi que la présence lumineuse de la grande Sarah Paulson.

Mieux, Universal n'aurait pas traînée pour lui trouver une place sur son calendrier, Glass étant déjà attendu pour le 29 janvier 2019 outre-Atlantique.
La hype est là, et elle ne va cesser de grandir durant
les mois qui nous sépare de sa sortie.
 
L'intrigue se deroulera peu de temps après les événements survenus dans Split [qui se situe dans le même univers qu’Incassable ndlr], David Dunn (Bruce Willis) se lance à la poursuite de Kevin Wendell Crumb (James McAvoy), un homme aux capacités physiques qui dépassent l’entendement. 

Mais la présence de Mr. Glass (Samuel L. Jackson) qui détient des informations compromettantes sur les deux hommes va compliquer sa quête...
Bandomètre au maximum, surtout aux vues de ses premières images balancées par Entertainment Weekly...








John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.