Joël Dicker

Ron Howard à l'adaptation du best-seller La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert ?


Ou un nouveau excellent projet dans la besace du sympathique cinéaste.


Actuellement en pleine post-prod de son attendu In The Heart of The Sea avec Chris Hemsworth, Ron Howard semble avoir définitivement conquis la Warner avec son métrage, puisque celle-ci, qui a déjà essayé de lui confier son Livre de la Jungle - avant de l'offrir in fine, à Andy Serkis -, aurait déjà un nouveau projet pour lui.

En effet, si on en suit le site Deadline aujourd'hui, la Warner souhaitera que le bonhomme s'attèle à l'adaptation du best-seller de Joël Dicker, " La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert ", élu Prix Goncourt des Lycées en 2012 ainsi que Grand Prix du Roman de l'Académie Française, et dont les droits viennent tout juste d'être achetés par la major.
Howard devrait même y avoir la casquette de producteur via sa boite Imagine, avec son associé Brian Gazer.

Mais de quoi parle ce fameux bouquin ?
En voici son pitch, balancé tel quel par les Editions de Fallois ;

" A New-York, au printemps 2008, alors que l'Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois.
Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d'avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête.
Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces.
Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d'écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? "


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.