Critiques

[CRITIQUE] : Murder Mystery


Réalisateur : Kyle Newacheck
Acteurs : Adam Sandler, Jennifer Aniston, Luke Evans, Gemma Arterton, Terence Stamp, Dany Boon,...
Distributeur : Netflix France
Budget : -
Genre : Comédie, Thriller.
Nationalité : Américain.
Durée : 1h36min.

Synopsis :
Un policier new-yorkais honore une ancienne promesse et emmène sa femme en voyage en Europe. Au hasard d'une rencontre pendant le vol, le couple se fait convier à une réunion de famille privée sur le yacht luxueux d'un vieux milliardaire du nom de Malcolm Quince. Mais lorsque celui-ci est assassiné, les deux invités deviennent les principaux suspects



Critique :


Deux films par an ou presque, le ratio est généreux depuis que le génial Adam Sandler est passé du côté obscur de la force en signant un partenariat avec le démon (pour l'industrie) Netflix, et c'est une nouvelle qui est loin de nous déplaire tant on adore sincèrement le cinéma du bonhomme, rempli jusqu'à la gueule de petits plaisirs coupables aussi délirants qu'attachants, peuplés autant de stars établis que de vrais amis du comédien.
Le hic, c'est que le mojo délirant de son cinéma semble s'être dilué dans la juteuse pyramide de billets verts qu'il a reçu, et les dits films produit par la major sont décemment à des années lumières de ce qui faisait le sel de ses trips comiques à la limite de l'over the top (le terrain de jeu de son cousin redneck Will Ferrell).


Preuve en est avec son nouveau film en date, Murder Mystery, qui fait suite au pas forcément folichon The Night Of avec son BFF Chris Rock (guerre entre deux pères de familles dans les préparatifs du mariage de leurs deux aînés, sympathique et nostalgique mais jamais vraiment drôle), et pour lequel il se met en tête de pasticher l'oeuvre d'Agatha Christie dans un immense Cluedo bling-bling un poil foutraque, avec en prime des retrouvailles attendues - avec Jennifer Aniston - et une pluie de guests de luxe (Gemma Arterton, Luke Evans, Dany Boon,...).
Loin de péter dans la soie de l'originalité, volant gentiment au ras des pâquerettes d'un point de vue intrigue (prévisible et prétexte, indigne de l'aura de James " Zodiac " Vanderbilt), personnages (croqués à la truelle), humour (quelques saillies potaches font mouche et le tout se laisse suivre sans déplaisir, mais la folie des Sandler movie est loin, très loin) et même mise en scène (sans la moindre ambition visuelle), le film de Kyle Newachek roule péniblement sa bosse et réussit pourtant la prouesse improbable de divertir, et même de séduire les plus fragiles dans de l'excellent (oui) Adam, ici affublé d'une moustache à la Magnum.
En jouant sur des choses simples (Sandler s'éclate, même s'il a pleinement conscience de la vacuité de son entreprise) et une bonne humeur communicative, la péloche incarne un petit moment de cinéma prenant et presque enchanteur, une aventure distrayante meme si elle ne transcende jamais son postulat de départ, porté à bout de bras autant par l'alchimie dynamique qui unit le duo Aniston/Sandler (toujours un plaisir de les retrouver ensemble, même si on les a connu pourtant beaucoup plus inspirés), qu'une pluie de seconds couteaux délirants.


Léger, pétris de bonne volonté et sincère tout autant qu'il est prévisible, pas dénué de quelques longueurs et un poil trop sage, Murder Mystery est dans la veine des films de Sandler chez Netflix : sympathique, attachant et plaisant à mirer sans qu'il ne casse forcément la baraque, malgré un potentiel énorme.
Mais on commence vraiment à être habitué avec le temps...


Jonathan Chevrier

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.