LA FUCKING TEAM


L'aventure Fucking Cinephiles a démarré depuis le 18 avril 2014, par l'intermédiaire de deux passionnés de cinéma : Jonathan Chevrier et Herman Luleyo.

Deux bouffeurs de péloches biberonnés au cinéma US des 80's, qui ont imaginés ce beau concept qui a su grandir de manière inespérée au fil du temps grâce à l'implication/détermination hautement excessive et sans bornes du premier, rejoint plus tard par de nombreuses plumes talentueuses et affutées (merci également à Jeanne Bédécarrats, l'esprit magique et inspiré derrière notre magnifique logo).

Bref, plusieurs cinéphiles endurcis qui n'ont qu'un seul désir : vous communiquez au mieux leur passion du septième art à coups de news et de critiques burnées et bandantes, parce que plus que les autres blogueurs de la blogosphère ciné, la Fucking Team incarne le meilleur du cinéma relayé par les plus BadAss des cinéphiles !
(P.S. : Un petit clique sur chaque photo vous permet de retrouver tous les articles du rédacteur correspondant)


https://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Jonathan?&max-results=8

 Jonathan
Rédacteur en chef et co-créateur du blog.  Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes (où même de mauvaises, soyons honnêtes) péloches.

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/search/label/Alyssa?&max-results=8

Alyssa  
Cinéphile/sériephile touchée par la grâce irrévérencieuse des années 90' poétesse par la littérature britannique. Fille spirituelle de Sylvester Stallone. Biberonné par Spielberg et Burton, éduqué à l'adolescence par le duo Tarantino/Fincher, artiste sensible par Steve McQueen, enfant terrible comme Boyle, humour décalée transmis par Wright, femme battante par Bigelow, femme fatale par Scorsese, femme passionnée par Allen, Kubrick qui vole au dessus de ma tête.

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/search/label/Claire?&max-results=8

Claire
Une trentenaire dévoreuse de romans, squatteuse des salles obscures et blogueuse non assidue. J’ai grandi avec Chair de Poule, Harry Potter, Buffy contre les vampires et plein d’autres trucs ultra cool. (Section : Instant en Clair(e))

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/search/label/Laura?&max-results=8

Laura
Second en chef. Cinéphile le jour, Woman Woman la nuit. Mes goûts sont aussi vaste que la Terre du Milieu, allant de Jacques Demy jusqu'aux films Paddington, de blockbusters aux films de Naomi Kawase. (Section : Cookie Time)

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/search/label/%C3%89lo%C3%AFse?&max-results=8

Eloïse
Passionnée par les films de toutes époques, aspirante cinéphile et fervente défenseure du genre comique trop sous-estimé. J'ai grandi avec les Marx Brothers, les Monty Python et Alain Chabat. Je voue un culte démesuré à Tom Hanks et Meryl Streep. Enfin, plus je vois de films, mieux je me porte.

https://fuckingcinephiles.blogspot.fr/search/label/Thibault?&max-results=8

 Thibaut
Bien sûr il y a la maûtrise sans pareil d'un David Fincher, la générosité Robert Zemeckis, la mélancolie d'une Sofia Coppola ou encore le génie d'un Hitchcock, mais rien ne peut-être comparer à mon admiration pour l’œuvre de Steven Spielberg. (Section : Y-A-Quoi A la Télé Cette Semaine).

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Marion?&max-results=8

Marion
Critiqueuse d'à peu près tout, grande passionnée. Séries, cinéma, musique, audiovisuel. Netflix addict. Tarantinesque. La voix-off pleine de charme de la chaîne Youtube Fucking Cinephiles. (Section : Méli-Mélo-Marion).

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Ana%C3%AFs?&max-results=8

  Anaïs
Partisane de la St Plicité qui s'endort en comptant le nombre de films qu'il lui reste à voir (moins ceux des Frères Dardenne). Capable de disserter autant sur l'échange de rubik's cube dans Morse que sur la barbe de Rhys Coiro. A tendance à abuser des parenthèses. Ne se soigne pas. Cine qua non. Séries aussi.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Augustin?&max-results=8

Augustin
Un jour, mon papa m’a montré Les Temps Modernes… depuis, je ne suis pour ainsi dire jamais ressorti de la salle. Ça va faire quinze ans. J’ai une irrationnelle et infinie passion pour le cinéma italien moderne (Sorrentino, Andò, Moretti, Garonne…) et je peux théoriser pendant des heures sur les teen-movies les plus décérébrés.
Quand je serai grand je ferai des films comme ceux de François Truffaut.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Jules?&max-results=8

Jules
Blogueuse culture, je gère Le Rewind Club, blog sur la (pop) culture d'hier et d'aujourd'hui. La pop culture des années 80, c'est ma came.

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Manon?&max-results=8

Manon
Diplômée d’un BTS audiovisuel production, titulaire d'un Master 2 cinéma après un mémoire de M1 sur Benoît Debie, parfois blogueuse, toujours passionnée. Je milite pour l’interdiction des jumpscares dans les films d’horreur et je prie chaque jour les dieux Sono Sion et Nicolas Winding Refn. J’aime autant Gaspar Noé que Hirokazu Kore-Eda, 2001 l’Odyssée de l’espace que Le Conte de la Princesse Kaguya et je rêve d’adapter un jour La Couronne verte de la géniale Laura Kasischke au cinéma.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Eleonore?&max-results=8

Eleonore
Cinéphile en carton. Passe un petit peu trop de temps dans les salles de cinéma. Parle de cinéma à gauche à droite. Gère le blog cinéma/série Binge Bitchin.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/L%C3%A9a?&max-results=8

Léa
Moi c’est Léa, délocalisée à Cork pour un an, fan de John Carpenter comme de Xavier Dolan mais ne rechignant pas un bon musical ! (Section : Guinness, Cork et Ciné)

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Laure?&max-results=8

Laure
Française expatriée en plein cœur de Dallas et de son univers impitoyable. Grade adoratrice du cinéma de genre (Gans, Carpenter, Spielberg, Cameron...). Aime aussi Bruce Lee, Miyazaki et le Zohan.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Victoire?&max-results=8

Victoire
Du plomb dans la cervelle, de la fantaisie à gogo, entre deux livres je vais au cinéma et vice-versa ! Egalement animatrice du podcast Adapte-Moi Si Tu Peux, je m'applique chaque mois avec des invités à répondre à l'éternelle question : le livre est-il mieux que le film ?

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Marie-Laure?&max-results=8

Marie-Laure
Guerrière-mage-voleuse, je pioche au hasard dans la culture comme Sheppard parcourt la galaxie. Convaincue de la dimension politique de l'art, j'aime réfléchir et m'interroger sur les représentations que nous offre les salles de cinéma et les services de vidéos à la demande. Je fais aussi de très bonnes frites.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Elisa?&max-results=8

Elisa
Passionnée de cinéma depuis mon entrée dans le monde coloré de Brian de Palma. Je me passionne aujourd'hui pour les films d'horreur, l'ambiance unique des années 80, le cinéma asiatique et les films de Claude Chabrol. Ma sensibilité ne cesse de grandir chaque jour grâce à cet art.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Kevin?&max-results=8

Kévin
  Cinéphile tardif mais vorace, je voudrais absolument tout voir. Parfois je réalise que je peux pas, alors je me refais l’intégral de How I Met Your Mother à la place et ça me rend heureux. Je passe pas de bonnes fêtes de fin d’année si je ne revois pas La Vie est Belle, je voue un culte à Joe Dante même s’il a empli mon enfance de névroses avec Gremlins, et parfois je recommande Taxidermie aux gens.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Jason?&max-results=8

Jason
Amoureux du cinéma Bis et Z, biberonné à Mad Movies et Impact, je suis toujours à la recherche  de la pépite cinématographique qui me fera passer une bonne soirée... Et si je ne trouve pas, Retour vers le futur ou Dirty Dancing feront l'affaire.

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/search/label/Baptiste?&max-results=8

Baptiste
Ma passion pour le cinéma a commencé avec Le Prestige. Marilyn est la personne pour laquelle je suis resté. Toujours ouvert à des nouveaux horizons filmiques, je ne cherche rien, je me laisse surprendre. Un faible pour le cinéma de l' ge d’Or Hollywoodien et celui du Soleil Levant.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.