Bradley Cooper

Bradley Cooper au casting de The Mule signé Clint Eastwood ?


Ou l'histoire vraie de Leo Sharp, mule d'un cartel mexicain emprisonné à l'âge de 90 ans, que l'éternel Dirty Harry campera, alors que Cooper sera l'agent de la DEA qui le traquera...

Alors que l'on a pas forcément apprécié son dernier long-métrage, Le 15h17 pour Paris, force est d'avouer qu'à bientôt 88 printemps, ce bon vieux Clint Eastwood n'a toujours pas décidé d'abandonner sa caméra pour profiter pleinement d'un repos du guerrier amplement mérité.

En effet, le bonhomme a affirmé au site The Tracking Board en février dernier quel pourrait bien être son prochain projet : il envisagerait sérieusement de porter la double casquette de réalisateur/acteur vedette de The Mule, ou la mise en image de la vie bigger than life de Leo Sharp, qui sera adapté d'un article récent publié par le NY Times Magazine, et scripté par un habitué du cinéma du Clint, Nick Shenk (Gran Torino).

Sharp, vétéran décoré de la Seconde Guerre Mondiale et passionné d'horticulture décédé en 2016 à l'âge de 92 ans, avait été condamné à trois ans de prison à l'âge de 90 ans, après avoir été identifié comme une mule du cartel mexicain Sinaloa, pour lequel il avait donc fait passer de la drogue pendant plusieurs décennies...

Barry Seal du quatrième âge bonjour...
Le grand Clint en mule pour un cartel mexicain près de onze piges après le merveilleux Gran Torino, n'en dites pas plus, on en bave déjà d'avance.
Et pourtant, le THR enfonce le clou en annonçant ce soir que Bradley Cooper pourrait retrouver son cinéaste sur American Sniper, en comptant l'un des agents de la DEA ayant traqué et mis la main sur Sharp.
On veut que The Mule se développe au plus vite, vraiment...


John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.