Critiques

[CRITIQUE] : Un Profil pour Deux


Réalisateur : Stéphane Robelin
Acteurs : Pierre Richard, Yaniss Lespert, Fanny Valette,...
Distributeur : La Belle Company
Budget : -
Genre : Comédie, Romance.
Nationalité : Français, Allemand.
Durée : 1h40min.

Synopsis :
Pierre, veuf et retraité, ne sort plus de chez lui depuis deux ans. Il découvre les joies d'internet grâce à Alex, un jeune homme embauché par sa fille pour lui enseigner les rudiments de l'informatique. Sur un site de rencontre, une ravissante jeune femme, Flora63, séduite par le romantisme de Pierre, lui propose un premier rendez-vous. Amoureux, Pierre revit. Mais sur son profil il a mis une photo d’Alex et non la sienne. Pierre doit alors convaincre le jeune homme de rencontrer Flora à sa place.



Critique :



Dernier grand dinosaure d'une comédie française qui cônnait depuis quelques mois, un net regain de forme malgré un ou deux écarts de conduite (Gangsterdam, A Bras Ouvert), l'inestimable Pierre Richard, dont la trogne ne cesse d'être attachante au fil du temps, et ses quatre-vingt-deux printemps au compteur, nous revient en ces douces premières heures du printemps justement (en attendant le très redouté Le Petit Spirou, ou il campera Pépé), avec une belle petite péloche comme on aimerait en voir plus souvent : Un Profil pour Deux.
Mis en boîte par Stéphane Robelin, qui avait déjà traité des affres du troisième âge dans Et si nous vivions ensemble, le film s'attache cette fois à conter les aléas amoureux d'un vieil homme, Pierre, veuf et retraité, qui ne sort plus de chez lui depuis plus de deux ans.



Se lançant avec entrain dans les joies de la séduction en ligne par le biais du plus jeune Alex (le petit ami secret de sa fille), qui lui apprend les rudiments d'internet, le bonhomme va vite tomber sous le charme de Flora63 sur un site de rencontres, une femme bien plus jeune que lui.
Sous le charme, le gros problème de Pierre est qu'il s'est fait passer pour Alex via sa photo de profil.
Du coup, il va devoir convaincre celui-ci de rencontrer Flora à sa place...
Savoureuse comédie de boulevard jouant habilement des quiproquos (poussés jusqu'à leur paroxysme parfois) et de ses dialogues finement scriptés, pour mieux faire rire un spectateur très vite acquis à sa cause; Un Profil pour Deux est un amusant et touchant moment de cinéma sous fond de solitude et conflits générationnels.



Joliment rythmé, d'une douceur et d'une tendresse séduisantes, grâce à une pluie de personnages croqués et interprétés avec implication par un casting talentueux (Pierre Richard est, comme souvent, incroyable tandis que la belle Fanny Valette est une nouvelle fois à tomber), le film questionne autant son auditoire sur les fondements de l'amour (L'amour a-t-il un âge ? Peut-on encore aimer à 79 ans ?) que sur la vieillesse, le tout avec une humanité et une envie de bien faire salvatrice.
Bref, un bien bel hymne à la vie sur pellicule, qu'il serait bien bête de bouder dans les salles obscures, entre deux blockbusters rutilants...


Jonathan Chevrier



John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.