Deadpool

La sublime Morena Boccarin rejoint le casting de l'attendu Deadpool !


Ou elle devrait, visiblement, campé le lead-in féminin aux côtés de Ryan Reynolds et Gina Carano


On le sait depuis quelques temps maintenant, Deadpool va avoir droit (ENFIN) à son adaptation ciné, après être apparu de piteuse façon dans X-Men Origins : Wolverine.

D'ailleurs, le bonhomme devrait justement être intimement relié à la franchise X-Men dans le futur, puisque ce lien au (très) mauvais film de Gavin Hood ne sera pas nié, si on en suit les dires du producteur Simon Kinberg, propos relayé par le site ComingSoon.net il y a quelques mois maintenant.

" Il est évident que nous pensons tous depuis quelque temps à créer un véritable univers X-Men.
Et Deadpool a clairement sa place dans cet univers. Donc oui, je dirais qu'il fait partie d'une certaine timeline globale et  dans un processus de pensée dans lequel s'inscrivent les X-Men.
Nous nous sommes inspirés des comics, mais également de ce que Marvel a réalisé avec ces films, qui fonctionnent de manière indépendante, mais qui forme une mosaïque cohérente.
On va certainement faire la même chose avec les X-Men de la Fox. "
Simon Kinberg.

Nouvelle preuve que le projet avance bien avec le Hollywood Reporter, qui annonce aujourd'hui que la belle brésilienne Morena Boccarin vient d'être engagé pour incarner le lead-in féminin du film.
Visage important de la télévision US depuis une bonne dizaine d'année, elle a triomphé de Crystal Reed (Teen Wolf), Sarah Greene (Vikings), Rebecca Rittenhouse (Red Band Society), Jessica De Gouw (Arrow) et Taylor Schilling (Orange is The New Black) pour convaincre les producteurs.

Elle rejoint donc Reynolds et Carano (qui jouera Angel Dust, une membre des Morlocks, des mutants vivant dans les égouts sous Manhattan), mais également T.J. Miller (Transformers : l'Age de l'Extinction) qui campera un second couteau comique, et Ed Skrein (Le Transporteur - L'Héritage) qui sera lui, le grand vilain de la péloche.

Bref, rdv dans les salles en février 2016 !


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.