Fucking Team

[GO FOLLOW] : Épisode #26. Laura PopCorn


Un/une invitée, des questions terribles et, on l'espère, une envie irrépressible pour toi de les suivre (si ce n'est pas déjà fait)...


Parce que si faire de un brin de pub aux créateurs qui le méritent, c'est une bonne chose, avouons que le faire autour d'un concept un minimum fun (on l'espère), c'est encore mieux !
Du coup, voilà la raison pour laquelle nous lançons notre section Go Follow, un projet qui nous tient à coeur et dans lequel on titillera la cinéphilie mais aussi et surtout, les connaissances en pop culture, d'un ou d'une super invitée qui nous aura fait l'honneur d'accepter de partager notre doux délire, mais surtout qui mérite clairement que vous les suiviez sur les réseaux sociaux.
Alors attention, à vos clics et.... Go Follow !



#26. Laura PopCorn






Pop Corn sucré, salé ou les deux ? (T'as le droit, même si salé c'est pas ouf)

Est-ce que je passe pour une tarée si je dis que je rêve de PopCorn salés, enrobés de chocolat ? Oui ? Non ?

Salle silencieuse ou salle euphorique ?

50/50. Silencieuse quand il faut, euphorique quand c'est le moment. Je me souviens de certaines expériences, quand tout le monde se met à applaudir en coeur dans la salle, parce qu'ils ont aimé le film ou simplement devant une scène clef. C'est toujours un bonheur en réalité de partager des émotions à plusieurs. Pour moi, c'est l'essence du cinéma. Mais dans le respect de chacun, ça va de soi.

Ta pire séance ciné, celle qui ne méritait même pas le prix du billet ? Même si en fait t'as peut-être un abonnement illimité, et que du coup t'as quand-même moins les boules en sortant de la salle...

Je risque de ne pas me faire des amis, mais LA séance ciné où je me suis réellement ennuyée à tel point que ça en devenait éprouvant, c'était pour le film Detective Dee : La légende des rois célestes (2018)... le premier et le dernier que je regarde de cette franchise. AH. Et un autre pour la route qui m'a énormément déçu : After, une adaptation des romans qui n'avait RIEN à voir avec les livres, tout simplement car ça a été transformé en film totalement nian-nian ciblant un très jeune public et ça a carrément effacé toutes les complexités (toxicité de la relation de couple, approfondissement des personnages) des romans. J'étais vraiment triste. 




Le plus grand héros du cinéma d'action : Stallone ? Schwarzenegger ? Norris ? JCVD ? Seagal ? Spoilers : Stallone est la meilleure des réponses.

J'adore les films de boxe (et d'ailleurs, je n'en ai pas encore vu énormément) mais je dirai Sylvester Stallone. Je le veux comme entraîneur !

Serpentard ou Gryffondor ? Bon, C'est pas qu'on aime pas Serdaigle et Poufsouffle hein, mais voilà quoi...

Serpendor. Oui, j'invente ET ALORS ? Si vous voulez me boxer, attention, Sylvester est mon coach désormais (ouais, il a accepté...)

Au fond, est-ce que Frodon mérite t-il vraiment d'avoir Sam comme meilleur ami ?

En vrai de vrai... DE VRAI ? Je ne me suis pas encore vraiment....disons... plongée dans l'univers du Seigneur des Anneaux pour le dire... pardon, je suis un ovni. Je vais m'y mettre sérieusement, hein. Promis.

Quitte à jouer les stagiaires exploités par un grand réalisateur, tu aurais choisi de participer à quel tournage ?

Once Upon a Time... in Hollywood de Tarantino. Ça devait être dingue. 




Tu pleures souvent au cinéma, ou la clim est toujours agressive au niveau de tes yeux ?

C'est affreux, des fois je pleure même pour un petit détail. Je verse évidemment mes litres de larmes quand c'est triste, et pleins de petites larmichettes quand le moment de bonheur est trop grand. C'est un mythe de croire que personne ne nous voit dans le noir, sachez-le d'ailleurs...

Âge d'or d'Hollywood, Nouvel Hollywood, Nouvelle Vague ou le catalogue de la Cannon ? Oui, ça n'a strictement rien à voir mais dire Cannon c'est canon.

Chaque période a son importance et son lot de pépites, mais à choisir : Nouvel Hollywood, parce que je suis POUR la liberté de l'auteur et plus globalement, l'abolition des censures abusives.

T’es plus partie de Monopoly, partie de Jumanji ou à la vie comme à la mort, c'est ta Switch et rien d'autre ?

J'ai de bons souvenirs autour de certaines longues (toujours très longues...) parties de Monopoly en famille. Donc, allez : Monopopo !

Cites le film qui, pour toi, ne doit absolument pas être vu quand t'as les crocs.

Marie-Antoinette de Sofia Coppola. Beaucoup trop de scènes où on voit Kirsten Dunst déguster des macarons et autres pâtisseries savoureuses... 




Je suis ton père à jamais ou en fait, la prélogie c'était pas si mal que ça finalement ?

Tout ce qui m'intéresse, c'est Yoda et les étoiles. Le reste, peu importe.

Gizmo, Scooby-Doo, Beethoven ou Paddington ?

Beethoven (parce que Gizmo, c'est un peu trop risqué, quoi...).

T'es chanceux comme un gagnant de l'Euro Million qui a rempli son tiquet à l'aveugle : Hollywood s'intéresse à ta personne et te laisse carte blanche pour un biopic. Qui le dirige et qui t'incarne ? Si tu dis Nicolas Cage, on aide au financement, promis...

Tim Burton le dirige (car grain de folie oblige!) et Julia Roberts m'incarne !

Cites une gueule qui n'est clairement pas une gueule porte bonheur, mais qui t'as fait bien cauchemarder ?

Les personnages chez Lynch, en général... Frank Booth dans Blue Velvet, Mystery Man dans Lost Highway, le papy et la mamie de Mulholland Drive (les vrais savent...).




Tu préfères une dry martini au country club, une pinte au Winchester ou une tequila au Titty Twister ?

Euh... Je peux garder les olives, uniquement ?

Le film avec lequel t'as le plus saoulé tes parents étant môme ?

Je ne sais pas... je ne pense pas les avoir saoulé avec un film en particulier. C'était plutôt les dessins-animés. Genre, Les Winx. J'étais une fan absolue, je regardais TOUT LE TEMPS. #teamflora

T'es plus Sarah Connor/Snake Plisskens ou Bridget Jones/Dude Lebowski ?

Mille fois Bridget Jones, pantoufles et chocolats à gogo.

Avec quelle personnalité du septième art disparue, tu voudrais partager une bonne pinte ou un plateau de sushi (marche aussi avec les pizzas, mais ça dépend de ses goûts en fait… puis elle est peut-être au régime aussi)

Ouille, il y en a tant. Mais je dirai, Judy Garland. Une vraie icône malmenée par les gros studios hollywoodien. J'aimerai apprendre son parcours de sa bouche.




T'es plus délire potache, humour slapstick ou plus subtil ?

Tout dépend du film, je ne m'enferme jamais dans un genre en particulier. Mais pour citer une comédie qui m'amuse bien : L'impossible Monsieur Bébé, par exemple. L'alchimie entre les deux acteurs, est cool.

Le DVD (ou la VHS) que tu as tellement poncé que ton lecteur t'insulte à chaque fois que tu lui mets sous le nez ?

Je mettais beaucoup de dessins animés en cassettes et en DVD : Les Malheurs de Sophie, c'était TOUT LE TEMPS un kiffe pour moi ! J'adorais ça.

T'es comme les Gremlins ou tu peux manger après minuit ?

Je deviens aussi grognon que les Gremlins quand j'en ai pas assez dans le bidou, en tout cas. Donc...

Ton plus gros crush ciné, genre celui pour lequel tu aurais tout quitté, tes études, ton studio, tes proches et même ta partie d'Animal Crossing.

JULIA ROBERTS. Laissez-moi être son Richard. (Bon OK, je ne suis pas aussi riche que lui dans Pretty Woman mais il paraît que "l'argent ne fait pas le bonheur"...enfin... pas trop...).




De 1 à 10 sur l'échelle capillaire de Nicolas Cage, tu le situe ou le pire look que t'as pu avoir dans ta vie ?

Je me souviendrais TOUJOURS de cette fois où j'ai voulu me faire deux grosses mèches blondes devant mon visage, et c'est devenu jaune canard. C'était affreux, j'étais au collège et ça a bien fait parler la population. Pas très tendre, les collégiens...mouarf. J'ai aussi eu les cheveux rouges au carré, assez court (il y a deux ans) et c'est pas ce qui me mettait le plus en valeur.

T'es plutôt vers l'infini et au-delà, Zihuatanejo ou ton canapé et tes pantoufles ce sont tes fils, ta bataille ?

J'adore voyager, j'ai soif de voyages. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'explorer énormément, et je le ferais dans la mesure du possible. Maintenant, j'adore aussi retrouver mon confort habituel. Je dirai que pour une vie épanouie, l'un ne va pas sans l'autre.

Team DeLorean ou Team Overboard ? Tu peux dire Team Almanac des sports aussi, mais on va vite te juger comme une personne qui pense qu'au poignon et au chaos...

Team DeLorean, évidemment. Puis, tout ce qui est voyage dans le temps, moi ça me botte.

La meilleure bande d'ados dans les teens movies, genre celle que tu aurais rejoint sans hésiter (sauf s'il y avait une session de bizutage avant).

Arf, ça aurait été plus facile de répondre en séries : Stranger Things, parce que ils ont un peu (beaucoup trop) conquis mon coeur... Mais sinon, je dirai Grease pourquoi pas partager un milkshake avec John Travolta ? (en lui avouant entre deux gorgées que je ne sais absolument pas danser, oops...).




Ton plus gros plaisir coupable inavouable, qui ne l'est plus vraiment du coup puisque tu vas l’avouer dans même pas deux secondes...

Je ne me sens " coupable " de rien, chaque film doit trouver son public. Mais à choisir, je dirai que je suis une grande accro (et nostalgique en même temps) des sagas adolescentes que j'ai pu voir, Hunger Games (qui est quand même très bien), Divergente et j'en passe. J'aime même la saga American Nightmare un peu répétitif, mais le principe est audacieux. Je sais que je ne m'ennuierai jamais vraiment devant.

Le méchant de Disney pour lequel tu as le plus de tendresse ? Parce que c'est vrai quoi, être méchant c'est pas facile-facile tous les jours...

Depuis qu'Angelina Jolie a endossé ses traits, je dirai : Maléfique.

Le débat sur la cinéphilie, c'est tabou ou on en viendra tous à bout ?

Venons-en tous à bout autour d'un bon pique-nique ! (En espérant que quelques uns des relous se fassent piquer par des vilaines abeilles... *rire diabolique*

Team comédie musicale ou toi aussi, t'aimes vraiment pas chanter et danser sous la pluie ?

Non seulement J'ADORE la pluie, mais les comédies musicales encore plus ! Parce-que tout est tellement intense quand c'est transposé en musique : Jacques Demy l'a parfaitement compris, il n'y a qu'à voir avec Les Parapluies de Cherbourg, l'art de chanter la douleur (et l'amour) en douceur. J'ai fait une vidéo Youtube sur mes scènes musicales préférées dans les films, je pose ça là :



La comédie romantique qui te fait croire en la magie de l'amour ? Même si comme nous t'es pas dupe, tu sais que dans la vie c'est pas aussi simple, c'est même parfois super cynique et douloureux, tellement que tu noies ton chagrin dans un pot de glace Häagen-Dazs, qui coûte un peu trop cher d'ailleurs vu sa petite taille...

Vous savez quoi ? Il y a quelques temps, j'aurai dit un film idyllique, quand tout est bien qui finit bien, du type Love, Rosie (que j'aime ce film!) ou encore Valentine's Day (peut-on faire plus cliché que celui-ci?) mais aujourd'hui du haut de mes petits 21 ans, je répondrai un film peu connu : Someone Great (dispo sur Netflix) qui traite de rupture amoureuse avec une justesse folle et surtout : d'amour de soi. Car oui : s'aimer soi-même, c'est ultra important. Et l'intérêt avec ce film, c'est qu'il peut être hyper réparateur pour un petit coeur brisé. S'il peut en aider certain(e)s...

Quel film agit sur toi plus férocement qu'une boîte de Donormyl ? Ou de Transipeg ? (Oui, tu peux demander de l'aide à ta pharmacienne, et saches que l'un des deux facilitera grandement ton transit intestinal)

Le Crime de l'Orient-Express de Kenneth Branagh. Même Johnny Depp n'a pas réussi à me faire passer un moment plus enthousiaste.

Le chef-d'oeuvre sous-estimé que tu chéris le plus ? Même si tu sais que le terme chef-d'oeuvre a perdu toute sa valeur car tout le monde l'utilise bien trop souvent à tord et à travers, d'ailleurs tu vas faire pareil dans même pas deux secondes.

Récemment, chef d'oeuvre et découverte coup de coeur : Queen & Slim de Melina Matsoukas. Il mérite beaucoup plus de visibilité ET d'éloges. C'est une histoire d'amour poignante et un appel absolu à la liberté. Il est sous-estimé à mon goût.




Là ou les B.O. qui squattent H24 ton Mp3 ? Même si les Mp3 c'est plus du tout à la mode depuis dix ans, mais que toi tu continues à en utiliser un parce que t'es une rebelle nostalgique.

Autant j'adore les comédies musicales et je trouve globalement qu'une scène mise en musique renforce son intensité (pas toujours, mais souvent ça me met des frissons de malade), autant je n'ai pas tellement tendance à re-écouter les B.O... récemment, j'ai écouté celle de la série Euphoria : pur bonheur pour les oreilles. Je recommande cette série à tout le monde !

Tu préfères un Noël au Pôle Nord, chez Kevin McCallister avec les Casseurs Flotteurs, ou au Nakatomi Plaza ?

Un Noël au Pôle Nord, avec je l'espère un bon aménagement pour que je ne meurs pas de froid. Le chocolat chaud et le feu de cheminée sont indispensables (je me suis prise pour Mère Noël pour réclamer tous ses privilèges, je crois...)

On est en 1998, Bruce Willis n'a pas réussi à faire péter l'astéroïde qui menace de s'écraser sur la Terre, il te reste deux heures à vivre et tu te dis qu'un dernier film ce serait bien, tu choisis lequel ?

Un film que j'ai déjà vu, forcément... E.T l'extra-terrestre de Spielberg ! Comme ça je me dis qu'au pire, je peux toujours le rejoindre sur sa planète.

T'as le Golden Ticket de Danny Madigan dans Last Action Hero, tu peux rejoindre l'univers de n'importe quel film que tu adores, tu choisis de rejoindre lequel en premier ?

The Greatest Showman de Michael Gracey !




T'es bloqué dans le FDCU (Franck Dubosc Cinematic Universe), tu campes qui : le slip de bain de Patrick Chirac ? Régis Deloux dans un extraordinary cut de 6h de Cineman ? Ou Boule, qui en plus d'être roux, à un prénom plus pourri que le chien ?

Je n'arrive pas à lire cette question. Problème de bug ?

Parce que les mômes sont durs à l'école, tu peux avoir un bodyguard pour te protéger dans la cour de récré, tu choisis qui : Rambo (même si c'est pas sa guerre), Judge Dredd (la loi, c'est lui) ou Terminator (sauf si tu t'appelles Sarah Connor) ?

Rambo !

T'as 100 millions de dollars, tu choisis d'investir dans " La dictée ", un drame poignant sur l'importance de la langue française, inspiré d'un script de 2 lignes bourrées d'emojis signé Jul; une adaptation sur grand écran des Miracles de l'Amour ou un biopic de l'accordéoniste Yvette Horner avec Emma Stone en vedette ?

Je mise tout sur Emma, bien-sûr. Elle est pas bête la mouette (moi).

Tu ne t'en remets pas qu'Eddy Mitchell trouve Emma Stone moche comme un pou, tu peux le torturer en mettant n'importe quel film de la comédienne, tu choisis lequel ?

Sans être très originale : La La Land, le rôle dans lequel elle brille le plus. (Eddy Mitchell a vraiment dit ça ? pffff...).

T'es un parent aimant, mais entre le catalogue de Disney Plus et la programmation de Gulli, ta patience se fissure de jour en jour. T'as un film à leur mettre pour te venger, tu choisis lequel ?

Nanny McPhee. Histoire qu'ils ne soient pas trop traumatisés, quand même.

Devant ton miroir, tu appelles 3 fois Beetlejuice, 5 fois Candyman ou tu t'en fout de toutes ses conneries et tu fais juste péter tes excès de sébum ?

J'appelle Beetlejuice pour qu'on fasse péter nos excès de sébum à deux. La fête n'en sera que plus folle. (Wait...j'ai vraiment dit ça ?)

Si on transpose les films Pixar dans le monde réel, c'est quoi ce qui t'effraie le plus : un rat qui fait de la cuisine dans un resto à Paris (ils y sont déjà tu me diras) ? Que tes jouets aient une vie sans user leurs piles Duracell (super économie) ? Que 5 gnomes colorés gèrent ton cerveau (on ne te connais pas, c'est possible) ? Ou que ta voiture a des yeux à la place du pare-brise, et quelle n'a pas besoin de toi pour rouler ?

ABSOLUMENT RIEN de toutes ces propositions ne m'effraie ! (Bon en vrai, je déteste les rats mais si c'est Ratatouille, je me tais et je mange.) Et je veux bien Woody, comme meilleur ami. Loyal et Protecteur. Qui aurait peur de ça ?

Après une ultime vision, quel film t'as fait réalisé que oui, t'étais vraiment trop vieux/vieille pour cette connerie ?

Grande révélation, car je n'aurais JAMAIS pensé dire ça un jour...mais... en ayant revu High School Musical sur Disney + dernièrement, j'ai réalisé à quel point c'était niais dans les dialogues et franchement, le jeu d'acteur de Vanessa Hudgens, ne casse même pas une patte à un poussin ! MAIS, ça restera une trilogie chère à mon petit coeur d'enfant-ado. Je la défendrais toujours, malgré moi.




Trois comptes/chaînes à suivre absolument, sauf nous parce que l'auto-promo c'est pas top, et puis t'as vu ça pourrait être perçu comme du favoritisme alors qu'en fait pas du tout, parce qu'on sait que tu es une personne sincère et que tu nous aimes bien... non en fait vas-y, tu peux nous citer.

Je vais dire un compte pour chaque plateforme. 
Instagram : Je vous conseille énormément le compte de @sonoraslife , elle parle films, séries, livres, food... bref, de ses goûts mais avec des photographies incroyables, tellement soignées ! C'est un petit plaisir pour les yeux. 
Youtube : @LeGrandBanquet , une jeune fille très sympa, qui te parle de pleins de domaines (cinéma, jeux de société, BD...) en t'apprenant toujours pleins de choses ! Avec cette chaîne, je découvre toujours des petits trésors. 
Twitter : @ChloeCiccolo_ : Parce que elle a un amour fou pour le cinéma et les belles photographies. Et puis elle a un petit chien (Pablo) dont vous tomberez forcément amoureux/ses en voyant sa bouille, qu'elle partage aussi très très souvent !

T'as cinq secondes pour faire ta promo avant le clap de fin, en plus t'as de la chance, on compte pas vraiment en fait...

Alors, euh... *rire gêné* Sur ma chaîne, je parle essentiellement cinéma et séries en ayant pour but de vous faire découvrir mon univers. Le programme principal, c'est de débattre des nouvelles sorties ciné, d'analyser des films, de parler actualité... bref, pleins de choses ! J'ai des millions d'idées en tête, et la passion ça se partage. Alors venez, me laissez pas toute seule avec mes rêves. Le dicton de ma chaîne (puisqu'elle s'appelle "Laura PopCorn" : "sois prêt(e) à te réveiller en mode popcorn, à te doucher en mode popcorn, à dormir en mode popcorn... en gros : à avoir toujours de l'appétit pour ce qui nous fait tous un peu vibrer, le septième art."



John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.