Carole & Tuesday

[FUCKING SERIES]: Carole & Tuesday partie 1 : Duo musical parfait sur Mars




(Critique - avec spoilers - de la saison 1)



Dernière nouveauté du catalogue Netflix, Carole & Tuesday est le nouvel anime produit par le studio Bones (Fullmetal Alchemist, My Hero Academia, ect) et signé par Shin'ichirō Watanabe, à qui on doit des animes de qualité tels que Cowboy Bebop ou encore Samurai Champloo. L’intrigue de Carole & Tuesday, qui se passe cinquante ans après que l’humanité ait commencé à migrer sur Mars, suit deux adolescentes que tout opposent. Tandis que Carole, qui a une personnalité exubérante, est orpheline et galère à garder un boulot, Tuesday, fille de politicienne, est timide et vit dans une grande maison. Alors que Tuesday fugue de chez elle, elle va faire la rencontre de Carole et elles se découvrent alors une passion commune: la musique. A l’ère où toute les chansons sont créées à l’aide d'intelligences artificielles, la musique de Carole et Tuesday est authentique puisqu'elles écrivent elles-même la musique et les paroles de leurs chansons. Avec l’aide de leur nouveau manager, Gus, et de Roddy, un jeune ingénieur du son, elles vont tout faire pour faire connaître leur musique.

Copyright FR_tmdb

La musique a toujours eu une place importante dans les animes de Watanabe et ceci dans n’importe quel genre, le jazz et le blues étaient mis à l’honneur dans Cowboy Bebop tandis que c’était le hip-hop dans Samurai Champloo. Avec Carole & Tuesday, c’est la musique pop et les ballades qui sont mises en avant. Si on examine les précédents animes de Watanabe, il est impossible de ne pas penser à Kids on the Slope quand on regarde Carole & Tuesday. En effet, Kids on the Slope racontait l’histoire de deux adolescents à la personnalité opposée qui se lient d’amitié grâce à leur amour commun pour la musique.
Carole & Tuesday est un anime à l’histoire plus que classique et l’ensemble n’est que trop rarement existant, notamment dans les 6 premiers épisodes. L’anime reste tout de même sympathique à regarder mais manque d’un petit quelque chose pour vraiment réussir à se démarquer. Les chansons, qui sont interprétées en anglais et par de véritables artistes (la chanteuse japonaise Celeina Ann pour Tuesday et la chanteuse américaine Nai Br.XX  pour Carole) sont par contre vraiment belles et certaines ont l’avantage de donner des frissons. Au delà de la musique, l’anime évoque le thème de la recherche d’identité, notamment à travers le personnage d’Angela, une ancienne enfant star qui souhaite se reconvertir dans la chanson, mais cela n’est pas assez creusé (on a d’ailleurs du mal à s’attacher à ce personnage).

Copyright FR_tmdb

Carole & Tuesday reste beau visuellement et l’histoire est tendre et mignonne. De plus, voir deux adolescentes poursuivre leur rêve de faire la musique fait chaud au cœur mais il faut avouer qu'on reste loin de la qualité et de l’aspect inoubliable des précédents animes de Watanabe. Je reste cependant curieuse de voir ce que donnera la deuxième partie de l’anime, qui a déjà été diffusé au Japon, mais qui n’a toujours pas de date pour une sortie sur Netflix.


Jules


Jules

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.