Fantasy Island

Michael Rooker au casting du film Fantasy Island signé Jeff Wadlow ?

CREDIT : DANNY MOLOSHOK/REUTERS

Une adaptation dont le ton serait entre Westworld et La Cabane dans les Bois...



Qui se souvient de la très kitsch série L'île Fantastique (Fantasy Island en V.O) ayant sévit durant la fin des 70's/80's ?
Cette série qui comptait l'histoire d'une île paradisiaque où n'importe quel désir peut se réaliser, et dont l'hôte était Mr Roarke (Ricardo Montalbán), assisté du petit homme Tattoo, campé par le frenchy Hervé Villechaize.

Pour les plus nostalgiques d'entre-nous, la série ne reviendra pas non pas sur le petit écran (les remakes sont pourtant légion ces derniers temps), mais bien sur le grand. En effet, Sony et Blumhouse, la boîte du nouveau nabab Jason Blum, aurait confié à Jeff Wadlow, papa du divertissant Kick-Ass 2 et du récent et très passable (pour être poli) Truth or Dare, la tâche d'adapter depuis juillet dernier, le concept du show en un seul et même film qui pourrait - évidemment - être décliné en franchise.
Bonne chance à lui... ou pas.

Le film ne devrait non pas être une adaptation à proprement parlé, mais bien une relecture au ton proche de Westworld et La Cabane dans les Bois, et serait centré sur un groupe de gagnants d'un concours spécial, qui arrivent dans un hôtel insulaire pour réaliser leurs rêves, mais se retrouvent piégés dans des scénarios de cauchemar.


En attendant, le projet avance si l'on en suit le Deadline ce soir,  car après Michael Peña - qui sera le nouveau Mr Roarke -, Jimmy O. Yang, Lucy Hale (dans le rôle d'une des gagnantes très excitée à l'idée de voir son fantasme se réaliser.), Maggie Q, Portia Doubleday et Dave Bautista (qui campera un ancien gagnant toujours coincé sur l'île et qui tente de dévoiler à la face du monde le vraiment visage de Roarke), ce serait rien de moins que le génial Michael Rooker qui serait en passe de rejoindre la production, tout comme les plus discrets Charlotte McKinney, Parisa Fitz-Henley et Austin Stowell, dont les arrivées sont également citées. 

John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.