Breaking Bad

Breaking Bad : Vers un retour massif du casting original pour le film de Vince Gilligan ?

Crédit photo: Frank Ockenfels / AMC

On dit oui, mille fois, et même plus encore...


Alors que le show mère s'est éteint de la plus belle des manières il y a cinq ans maintenant, avec - et de loin - l'un des finals les plus réussis de toute l'histoire de la télévision US, mais que la mythologie perdure grâce à son formidable (et tout aussi bon) spin-off prequel Better Call Saul, la vénérée Breaking Bad serait en passe de renaître de ses cendres.. sur le grand écran.
En effet, le Hollywood Reporter révèlait de sources sûres début décembre que Vince Gilligan serait actuellement en train de préparer un film spin-off de deux heures, dérivés des mésaventures sous métamphétamine bleue, de Walter White et Jesse Pinkman, qui fera justement suite au final du show et se focalisera [SPOILERS] sur la fuite de Jesse, devenu fugitif après la libération de sa captivité.
Gilligan sera bien à la fois au scénario et à la réalisation du film, qui serait son premier passage derrière la caméra.

Aucune autre précision depuis, notamment si le projet, à l'instar des trois films The Walking Dead également produit par AMC, sera directement diffusé sur la chaîne ou au contraire, s'il aura les honneurs du grand écran.
Plus de precision donc... jusqu'à aujourd'hui, alors que les prises de vues sont annoncés à Albuquerque pour le mois prochain.

En effet, le site Revenge of The Fans assure de sources sûres qu'Aaron Paul ne serait pas le seul de la série originale puisque... Greenbrier (le titre de travail du projet) comprendrait en son casting rien de moins que Jonathan Banks (Mike), Jesse Plemons (Todd ), Charles Baker (Skinny Pete), Matt Jones (Badger ), Robert Forster (Ed), Kevin Rankin (Kenny), mais aussi... Krysten Ritter (Jane) et Bryan Cranston (Walter White) !

Rien n'est gravé dans la roche, mais il y aura de fortes chances qu'on y voit un Jesse méchamment torturé par son passé.
L'attente est à son paroxysme.


© Entertainment Weekly

John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.