Thibaut

[Y-A-QUOI A LA TELE CETTE SEMAINE ?] : #24. Semaine du 25 novembre au 1er décembre



Chaque semaine je fais — pour vous — le tour des programmes TV en extirpant de tout cela une programmation cinématographique autour de trois œuvres.



Semaine du 25 Novembre au 1er Décembre


 

Dimanche 25 Novembre. 
Abyss de James Cameron sur Arte.

 
Un commando de la Marine américaine débarque à bord d’une station de forage sous-marine afin de porter secours à un sous-marin échoué dans les profondeurs. L’équipe menée par Bud Brigman accueille ces nouveaux arrivants ainsi que Lindsey, la future ex-femme de Bud. Alors que les travaux de récupération commencent, l’équipage doit faire face à des phénomènes inexpliqués.

Dans une carrière longue de 40 ans et dotée de seulement 9 films (et deux documentaires), James Cameron peut se targuer d’avoir marqué à l’encre indélébile le cinéma américain. Aliens le retour, Terminator 1 et surtout 2, Titanic bien sûr, Avatar évidemment. Mais au milieu de ces mastodontes, on oublie souvent ce qui pourtant m’apparaît comme le film le plus personnel de sa carrière, Abyss. Ce projet pharaonique revient sur Arte dans sa version longue permettant au cinéaste de déployer toute la force de cette œuvre. Car derrière cette épopée technologique, Cameron parvient à injecter de l’âme au film, d’une belle sensibilité et intelligence, Abyss met en lumière nos pires angoisses, capturant dans ces ténèbres un instant hors du temps, d’une splendeur aussi douce qu’un poème.


 

Mercredi 28 Novembre. 
Goldfinger de Guy Hamilton sur France4.
 
James Bond doit enquêter sur les revenus d’Auric Goldfinger. La Banque d’Angleterre a découvert que ce dernier disposait d’énormes quantités d’or, mais s’inquiète de ne pas savoir dans quel but. Rapidement, l’agent secret découvre les préparatifs du « crime du siècle » dont les retombées pourraient entraîner un chaos économique...

Goldfinger. Peut-être le James Bond le plus culte, dans un certain sens ce troisième opus de la saga vient parachever la naissance du mythe. Guy Hamilton impose tous les codes Bondien, en s’éloignant du SPECTRE il parvient a créer un méchant d’exception, Goldfinger tout en s’épanouissant dans le spectaculaire. Si la réalisation du cinéaste se fait bien plus discrète que celle de son prédécesseur, le film se déleste allégrement du poids de Ian Fleming en prenant des libertés par rapport au livre afin de pouvoir offrir un long-métrage tout en évasion. Aussi inattendu qu’intéressant grâce notamment à la volonté de s’éloigner du SPECTRE pour mettre en lumière un méchant d’anthologie.

 
Jeudi 29 Novembre. 
 The Holiday de Nancy Meyers sur TFX.

Amanda l’Américaine et Iris l’Anglaise sont toutes les deux déçues par les hommes. Sans se connaître, elles décident d’échanger leurs appartements. Iris débarque donc à Los Angeles dans une demeure de rêve, alors qu’Amanda découvre un charmant cottage dans la campagne anglaise. Les deux femmes pensent passer de paisibles vacances, mais tout va vite changer.

Alors que le mois de Décembre pointe le bout de son nez, TFX programme un film idéal pour cette époque, The Holiday. On prend son plaid, son thé bien chaud et ses biscuits et hop on peut savourer toute l’essence du cinéma de Nancy Meyers. Sa filmographie contient une ligne directrice, un esprit feel-good, rien n’est jamais grave dans l’univers de Meyers qui aime a faire évoluer ses personnages dans des petites bulles de tendresse, à la fois chaleureuse et qui met du baume au cœur. Romance dans l’air, enchaînement de situations cocasses ou d’improbables quiproquo et un brin d’émotion, c’est typiquement la recette du film idéal pour cette future période de Noël. On replonge ?



Thibaut Ciavarella

Thibaut Ciavarella

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.