News

Bruce Dern au casting de Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino ?

Alberto E. Rodriguez/Getty Images for AFI

Il y remplacera feu Burt Reynolds...




Si plus le temps passait, plus on se disait que ce bon vieux Quentin Tarantino semblait concentrer toute son énergie sur un film Star Trek qu'il concoctera avec J.J. Abrams (sa présence derrière la caméra n'est pas encore officiellement annoncée), Deadline réactivait la flamme début janvier en annonçant en grande pompe que son Once Upon a Time in Hollywood, reprenant (de loin) les tueries de la famille Manson, serait bel et bien son nouveau long-métrage, et que Leonardo DiCaprio serait officiellement le premier comédien à rejoindre le projet (lui qui retrouve Tarantino six ans après Django Unchained).

Début février, c'était Brad Pitt qui rejoignait officiellement le projet dorénavant intitulé Once Upon a Time in Hollywood, puis Margot Robbie pour incarner (évidemment) Sharon Tate à l'écran.
Depuis, le délire s'est sensiblement emballé : Margot Robbie, Timothy Olyphant, Kurt Russell, Michael Madsen et Tim Roth, Al Pacino, Damian Lewis, Luke Perry, James Marsden, Dakota Fanning, Emile Hirsch, Clifton Collins Jr, Zoé Bell, Keith Jefferson, Nicholas Hammond, Lena Dunham, Maya Thurman-Hawke, Austin Butler, Lorenza Izzo, Scoot McNairy, Margaret Qualley (dans le rôle de Kitty Kat), Rumer Willis et Damon Herriman ont rejoint l'aventure.

Ce soir, Deadline assure que c'est Bruce Dern qui est le dernier arrivant de ce casting monstrueux, lui qui remplacera bel et bien feu Burt Reynolds, qui n'aura pas eu le temps de tourner son dernier long-métrage avec QT.

Tarantino décrit le film comme " une histoire qui se déroule à Los Angeles en 1969, à l'apogée de Hollywood hippie ".
Les deux personnages principaux sont Rick Dalton (Leonardo DiCaprio), ancienne star d'une série télévisée, et son cascadeur de longue date Cliff Booth (Brad Pitt).
Les deux luttent pour réussir dans un Hollywood qu'ils ne reconnaissent plus, alors que Sharon Tate, actrice et épouse du réalisateur Roman Polanski (alors enceinte de huit mois), vient d'être assassinée à son domicile - avec quatre autres personnes - par Manson et ses partisans le 8 août 1969.
En 1971, Manson et certains membres de son équipage ont été condamnés à la réclusion à perpétuité pour ces meurtres ainsi que plusieurs autres commis durant l'été 69.

Un sujet fort et férocement alléchant, et l'on imagine très bien Tarantino retrouver la férocité macabre de son script de Tueurs Nés - mis en boîte par Oliver Stone -, tout en faisant de Tate un personnage féminin fort comme il a si bien le secret.
Distribué et produit par Sony, le film est attendu pour le 9 août 2019 dans les salles obscures.

John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.