Critiques

[CRITIQUE] : Simon et Théodore


Réalisateur : Mikael Buch
Acteurs : Félix Moati, Nils Othenin-Girad, Mélanie Bernier, Audrey Lamy,...
Distributeur : Rezo Films
Budget : -
Genre : Comédie dramatique.
Nationalité : Français
Durée : 1h24min

Synopsis :
Simon va bientôt devenir père. Mais comment ce jeune homme hors-normes pourrait-t-il s’occuper de son enfant s’il ne parvient pas à prendre soin de lui ? Sa rencontre avec Théodore, ado attachant et teigneux élevé par sa mère, va sérieusement bouleverser ses… incertitudes.
Le temps d’une nuit, tandis que l’épouse de Simon et la mère de Théodore font front commun, les deux insoumis se lancent dans une course folle… Vers l’acceptation de soi ?



Critique :



Il y a quelque chose de sincèrement grisant à voir le sympathique Félix Moati se construire une carrière dans l'hexagone aussi qualitative qu'elle est joliment insaisissable.
Preuve en est avec son nouveau long-métrage en date, la petite pépite Simon et Théodore, second passage derrière la caméra de Mikael Buch (Let my People Go), véritable feel good movie aussi singulier qu'il est sincèrement optimiste.
Epopée agitée dans un Paris filmé avec amour, le film s'attache aux basques de deux personnages atypiques en pleines crises existentielles : Simon, trentenaire autodestructeur (mais dangereux que pour lui-même), futur papa qui sort de l'hôpital psychiatrique, et Théodore, jeune ado à fleur de peau et insolent, en quête d'une figure paternelle qui l'a toujours fui.
De cette rencontre improbable et fragile entre deux inadaptés sociales, va naître une merveilleuse errance sous fond d'une amitié chaotique mais salvatrice, ou chacun aide l'autre à sa manière : le premier assumera de plus en plus l'idée d'être père et le second, va s'assagir et lutter pour ne plus être effrayé à l'idée d'arpenter le dur passage à la vie adulte.



Une histoire simple, mais d'une efficacité et d'un naturel redoutable.
Faisant la part belle à ses deux héros (Moati est parfait, le jeune Nils Othenin-Girard est impressionnant), le film de Buch sublime son propos par une émotion à toute épreuve, véhiculée notamment par d'attachantes figures féminines intimement liées aux deux héros, qui sont autant les coeurs que la raison de Simon et Théodore : la sublime Mélanie Bernier est - comme toujours - solaire dans le rôle de la femme de Simon, une femme rabbin enceinte et magnanime, alors qu'Audrey Lamy est, est une fois de plus touchante dans le rôle d'une mère de famille larguée mais aimante.
Bouleversante dramédie sur deux écorchés vifs en quête de " normalité ", Simon et Théodore est un beau film d'acteurs, pétri de chaleur et de bienveillance.
Autant dire qu'après son (très) réussi premier essai, Mikael Buch confirme qu'il est bien l'un des cinéastes qu'il faut suivre avec attention à l'avenir.


Jonathan Chevrier 



John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.