Godzilla : King of The Monsters

Zhang Ziyi rejoint le casting de Godzilla : King of The Monsters


Le prochain monster movie de la Warner continue de se renforcer...
 


On le sait, alors que King Kong vient de faire son retour en grande pompe dans les salles obscures avec le (très) bandant Kong : Skull Island, Legendary prépare doucement mais sûrement la suite de sa production en masse de films de monstres, qui passera par une suite au Godzilla de Gareth Edwards et une autre au Pacific Rim de tonton Del Toro, en attendant un potentiellement légendaire Godzilla vs King Kong.

Via un communiqué officiel, la firme a justement dévoilé le nouveau titre de la suite du métrage de Gareth Edwards.
Godzilla 2, attendu dans les salles obscures US pour mars 2019 et mis en boite par Michael Dougherty (Krampus), s'intitulera Godzilla : King of The Monsters.
Soit le titre américain du premier Godzilla de 1954 - sortie outre-Atlantique en 1956 -, et qui annonce clairement la couleur : tout comme Kong, le Dieu des lézards est lui aussi un roi, et même celui de tous les monstres, rien que ça.
Teasing de la mort bonjour !

Côté casting, la so cute Millie Bobby Brown, révélation de la géniale série Netflix Stranger Things, était la première actrice à rejoindre le projet en début d'année (avec Ken Watanabe et Sally Hawkins, qui reprendront leurs rôles du premier film), suivi peu de temps après par les géniaux Vera Farmiga et Kyle Chandler.
Depuis, le projet n'a eu de cesse de se renforcer (le rejeton de tonton Ice Cube, O'Shea Jackson, Thomas Middleditch, Anthony Tamis, Aisha Hinds (la série Underground), et Bradley Whitford).
Et ce n'est pas prêt de s'arrêter puisque si l'on en suit le site Deadline ce soir, c'est la belle Zhang Ziyi, de retour dans le cinéma ricain (elle sera également de l'alléchant God Particle) qui viendrait de s'engager pour être l'un des seconds couteaux du métrage.

Qui a dit vivement 2019 ?

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.