Bandes Annonces

Première bande annonce VF pour Jumanji : Bienvenue dans la Jungle de Jake Kasdan


Un film d'aventure joliment old school, qui se démarque réellement du film original...



Tout comme le reboot/remake de Ghostbusters qui a atteint nos salles finalement pas assez obscures l'été dernier, l'idée d'un remake du vénéré Jumanji, nous foutait des boutons rien que d'y penser, jusqu'à que ce bon vieux Dwayne Johnson nous rassure en jurant que le film serait bien une suite et non une relecture moderne de l'un des monument du divertissement fun et familial des 90's (et sans contestation possible l'une des plus belles péloches de la filmographie du regretté Robin Williams), avec une histoire qui se veut plus fidèle du roman de Chris Van Allsburg (soit sans le personnage de Williams donc, Alan Parish).

Mise en boite par Jake Kasdan (Bad Teacher, Sex Tape), le film a pour vedette depuis ses prémisses l'excellent duo Dwayne Johnson et Kevin Hart - actuellement dans les salles obscures hexagonales avec le délirant Agents Presque Secrets -, une mauvaise nouvelle pour certains mais vu qu'on adore les deux bonhommes, on a franchement envie de dire pourquoi puisqu'il est déjà acté que ce remake sera différent du film original, et certainement plus comique.
« Je tiens à évoquer Robin Williams. L’amour et le respect que j’ai pour cet homme sont sans limite. Je vous promets qu’on honorera son nom et son personnage d’Alan Parrish. J’ai une idée de ce qu’on va faire et je pense que sa famille sera fière. Je crois aussi que Robin nous regarde de là-haut et qu’il rigole, en se souvenant de notre première rencontre. J’étais stressé, je bafouillais et je n’ai pas réussi à sortir un mot de ma bouche. Il m’a calmé et m’a souri. Mais c’est une autre histoire. Nous avons une équipe géniale ici chez Sony et nous allons commencer à travailler. L’autre chose cool c’est que dans le film original il y a trois rôles principaux, dans notre nouvelle histoire il y en a cinq et mes amis acteurs essaient de trouver une place dans leur planning pour me rejoindre. Il devrait y avoir bientôt des annonces concernant le casting. » Dwayne Johnson.


Amis acteurs parmis lesquels on peut compter Hart donc mais également Jack Black, Nick Jonas et... la belle et pétillante Karen Gillan !
Autant l'avouer tout de suite, nous sommes de plus en plus conquis par ce Jumanji : Bienvenue dans la Jungle qui est annoncée comme un " The Jumanji Breakfast Club "; logique fond quand on voit son premier - et excellent - trailer, qui confirme que The Rock et sa bande ne sont que les avatars d'ados au sein du jeu.

" Quatre lycéens découvrent une vieille console contenant un jeu vidéo dont ils n’avaient jamais entendu parler : Jumanji. En voulant jouer, ils se retrouvent mystérieusement propulsés dans la jungle de Jumanji, où ils deviennent leurs avatars. Spencer est désormais un aventurier musclé ; Fridge le footeux devient un véritable Einstein ; Bethany, la fille si populaire au lycée, se transforme en professeur d’âge mûr, et la timide Martha est maintenant une redoutable combattante. Ils vont rapidement découvrir qu’il ne suffit pas de jouer à Jumanji, il faut y survivre… Pour vaincre le jeu et revenir dans le monde réel, ils vont devoir affronter les pires dangers, découvrir ce qu’Alan Parrish a laissé vingt ans auparavant, et changer leur façon de voir la vie et eux-mêmes. Sinon, ils resteront prisonniers de Jumanji pour toujours…"


Le titre rappelle évidemment l'excellente série B de Peter Berg, Bienvenue dans la Jungle, qui voyait déjà Johnson jouer les vedettes aux côtés de Seann William Scott - une suite n'est d'ailleurs toujours pas à exclure.
Pour rappel, le film est attendu dans les salles obscures pour le 20 décembre prochain !





John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.