Ben Wheatley

Ben Wheatley veut réaliser un film Marvel Zombies !


Un projet impossible vu le ton actuel du MCU, mais le bonhomme serait décemment l'homme de la situation...


On aime beaucoup Ben Wheatley par chez nous, et le mot est faible.
Cinéaste de génie dont on attend avec une furieuse impatience son Free Fire, belle promesse d'une série B comme on les aime, bourré jusqu'à la gueule de gunfights, le bonhomme, justement en pleine promo du dit film, nous a offert une sortie qui va en faire bander plus d'un (nous y compris).

Au micro du site White Little Lies, il s'est vu poser la question d'une éventuelle incursion dans le monde impitoyable du blockbuster Hollywoodien, et plus directement à la tête d'une grosse production made in MCU.
Et comme réponse, il a annoncé qu'il serait loin d'être contre l'idée de réaliser un projet chez Marvel, à condition que celui-ci soit... Marvel Zombies !
" Je ne sais pas.
Je ne sais pas vraiment comment ces choses fonctionnent.
Mais Marvel Zombies n'a pas été fait, ce qui m'intéresse. "
Ben Wheatley

Pour les non initiés, le comic se déroule sur une planète Terre parallèle (Earth-2149), où un virus a transformé tous les super-héros en zombies cannibales.
À partir de ce pitch bien croustillant, le scénariste Robert Kirkman, papa de The Walking Dead, a écrit la mini-série Marvel Zombies. Les super-héros du comic ont les mêmes pouvoirs et costumes que dans l’univers Marvel, à la différence près qu’ils se comportent comme des monstres affamés de chair humaine.
Une fois la Terre dépeuplée, les lascars s’en vont assouvir leur faim dans l’univers entier, planète après planète...

On imagine franchement mal le MCU produire un tel projet, surtout qu'il foutrait un brin en l'air tout l'édifice construit depuis trois phases maintenant, mais qui sait, si la Phase 4 louche un minimum sur les récentes productions héroïques de la FOX, tout reste encore possible; surtout que le zombie movie a toujours la côte dans les salles obscures mais aussi le petit écran.
D'ailleurs un show Netflix pourrait bien être une alternative qui contenterait tout le monde, mais pas sur que Wheatley s'y intéresse en dehors d'un long métrage...

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.