Dave Bautista

Dave Bautista rejoint le casting de Escape Plan 2 signé Steven C. Miller


On avait bien aimé le premier, et on adore Sly alors pourquoi pas !



Pur buddy movie en univers carcéral, aussi divertissant que jouissif qui offrait pour la première fois la possibilité de mirer les immenses Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger dans un actionner burné et totalement voué à leur cause; Évasion fut sans l'ombre d'un doute, la plus douce petite escapade nostalgique de notre fin d'année ciné 2013.

Pas le cas pour tout le monde en revanche, vu qu'il s'est gamellé sur ses propres terres (mais il a heureusement cartonné à l'international) et que la critique la gentiment salopé dans les grandes largeurs.
Et si l'idée d'une suite n'était pas forcément si frappante que cela (dans les 80's, le film aurait sûrement été franchisé sans forcer), Empire nous annonçait fin novembre, qu'elle serait finalement dans les tuyaux.

Gros carton en Chine, le film va donc prochainement se voir offrir un second opus dont le tournage - qui débutera début mars - se partagera entre le pays du Soleil levant et l'Ohio.
Stallone reviendra dans la peau de Ray Breslin, le pro de l'évasion, alors qu'Arnold Schwarzenegger lui, est toujours en négociations pour reprendre son rôle de Emil Rottmayer.
Breslin sera t-il de nouveau enfermé ? Devra t-il sauver quelqu'un ? Devra t-il s'assurer qu'un de ses ennemis soit bien enfermé pour de bon ? Mystère, mystère.

Dans tous les cas, le film fait parler de lui ce soir, puisque le Hollywood Reporter annonce que Dave Bautista (prochainement dans Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 et Blade Runner 2049) aurait rejoint la production, il retrouvera pour l'occasion, son réalisateur sur Marauders, Steven C. Miller.
Pourquoi pas.
Pour rappel, le script sera écrit par Miles Chapman, qui avait déjà planché sur le scénario du premier opus.

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.