Bandes Annonces

Première bande annonce VF pour Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar de Joachim Rønning et Espen Sandberg


Ce bon vieux Jack est de retour et il a sérieusement du soucis à se faire...



" Jack Sparrow et ses compagnons se lancent dans la quête du Trident, sur lequel le Capitaine Teague détient des informations précieuses. 

Il va croiser sur sa route le Capitaine Salazar, un fantôme désireux de venger son frère, et tomber sous le charme de Carina Smyth, la fille de Barbossa... "

Voilà le pitch donc de l'attendu Pirates des Caraïbes, Pirates of the Caribbean : Dead Men Tell No Tales - La Vengeance de Salazar par chez nous - cinquième opus de la franchise Pirates des Caraïbes avec toujours Johnny Depp en vedette.


 
Pour ce que l'on en sait jusqu'à maintenant, notre bon vieux Jack devait batailler contre Salazar (Javier Bardem), un pirate fantôme qui a soif de vengeance et tient Sparrow pour responsable de la mort de son frère, Eric, après qu'il a incité celui-ci à devenir un pirate.
Il s'associerait avec Barbossa pour nuire à Jack, et tous convoiterait le fameux Trident, dont on ne sait pas encore quels sont les fameux pouvoirs...
Tout ça avec en prime, le retour de Will Turner et de son rejeton, Henry, plus un petit passage clin d'oeil de Paul McCartney !

Force est d'admettre donc que les rumeurs le concernant n'était donc pas fausses, et que l'on se dirigera bien vers un opus bien plus épique et sombre que le précédent - le plus faible de la saga.

Avec Johnny Depp, Javier Bardem, Kaya Scodelario, Geoffrey Rush, Orlando Bloom, Brenton Thwaites et Golshifteh Farahani, le film signé Joachim Rønning et Espen Sandberg, débarquera dans les salles obscures hexagonales pour le 24 mai 2017.
Et autant l'avouer tout de suite, on est franchement impatient de voir ce qu'il a dans le ventre !



John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.