Critiques

[CRITIQUE] : Grimsby - Agent Trop Spécial


Réalisateur :Louis Leterrier
Acteurs : Sasha Baron Cohen, Mark Strong, Penelope Cruz, Isla Fisher, Rebel Wilson, Scott Adkins, Gabourey Sidibé,...
Distributeur : Sony Pictures Releasing France
Budget : -
Genre : Comédie, Espionnage, Action.
Nationalité : Américain.
Durée : 1h24min.

Synopsis :
Nobby Butcher n’a pas de boulot, mais cela ne l’empêche pas d’être heureux. Il a tout ce dont il peut rêver dans la vie : le foot, une petite amie géniale… et neuf gamins. Pour que son bonheur soit complet, il ne lui manque que son petit frère, Sebastian, dont il a été séparé quand ils étaient enfants. Après trente ans de recherches, Nobby retrouve finalement la trace de Sebastian à Londres. Il ignore que celui-ci est devenu le meilleur agent du MI6… Leurs retrouvailles tournent à la catastrophe, et voilà les deux frères en cavale. C’est alors qu’ils découvrent un complot visant à détruire le monde… Pour sauver l’humanité – et son frère – Nobby va devoir se lancer dans sa plus grande aventure. Pourra-t-il passer de l’état de bouffon niais à celui d’agent secret ultrasophistiqué sans faire trop de dégâts ?


Critique :


Qu'on l'aime (c'est le cas) ou qu'on le déteste, on ne peut décemment pas enlever au génial Sasha Baron Cohen son penchant proprement magique à exploser toutes les barrières du mauvais gout avec un enthousiasme jubilatoire.
Un maitre de la provocation qui n'a peur de rien - encore moins du ridicule -, et c'est ce qui en fait décemment son charme hilarant.

Papa de plusieurs personnages WTF intronisés au panthéon du culte de l'humour par les amateurs de potacheries bien grasses (Ali- G et Borat en tête); entre deux péloches plus mainstream (Hugo Cabret, Les Misérables et bientôt Alice De L'Autre Côté du Miroir), le comique s'amuse à pousser toujours un peu plus loin les limites de son cinéma - et même de la comédie tout court.

Nouvel objet politiquement incorrect à atterrir dans les salles obscures, le bien nommé Grimsby - Agent Trop Spécial, satire pimenté des films d'agents secrets (la mode du moment, remember Spy ou encore Kingsman) mise en boite par le frenchy Louis Leterrier (pas très rassurant, sur le papier); et avec un casting des plus alléchant : Mark Strong, Penelope Cruz, Isla Fisher, Rebel Wilson, Scott Adkins et Gabourey Sidibé.


Du lourd, pour un film qui suit l'histoire de Nobby Butcher, un chômeur qui possède pourtant tout ce qu'il rêve dans la vie : le foot, une petite amie géniale… et neuf gamins.
Pour que son bonheur soit complet, il ne lui manque que son petit frère, Sebastian, dont il a été séparé quand ils étaient enfants.
Après trente ans de recherches, Nobby retrouve finalement la trace de Sebastian à Londres, mais il ignore que celui-ci est devenu le meilleur agent du MI6…

Leurs retrouvailles tournent très vite à la catastrophe, a tel point que les deux frangins se retrouvent en cavale, et qu’ils découvrent un complot visant à détruire le monde.
Pour sauver l’humanité – et son frère – Nobby va devoir se lancer dans sa plus grande aventure, et devenir à son tour, un super agent spécial ultrasophistiqué; pour le meilleur et surtout, pour le pire.

Sommet d'humour White Trash comme on l'aime, buddy movie survitaminé aux gags délirants et aux scènes d'action étonnement bien troussées, The Brothers Grimsby (en v.o) est une parodie volontairement outrancière aussi détonante qu'hilarante, surfant avec une énergie non-feinte sur une pluie de clichés (SBC poursuit encore une fois son étude sociologique du britannique moyen) pour offrir à son spectateur une pluie de scènes mémorables sur un tout petit peu moins d'une heure et demie.



Trip comique méchamment régressif, rythmé et référencé à la surenchère potache unique (Brüno et Le Dictateur allaient loin, dîtes-vous que Grimsby va encore plus loin...), qui tient la joliment route scénaristiquement comparé aux autres délires sur pellicule du Cohen - l'intrigue est classique mais solide -, s'appuyant parfaitement sur une mise en scène énergique (le meilleur film de Leterrier, sans l'ombre d'un doute) et une bande originale pop à souhait; le film tire surtout sa force du duo Mark Strong (déjà de Kingsman) - Sacha Baron Cohen (plus les années passent, moins il s'assagit) à l'alchimie comique aussi géniale qu'improbable.

Vrai/faux blockbuster d'espionnage bandant (Penelope Cruz aura raison des spectateurs masculins, mais pas que) sous fond d'ode à l'humour scato et cradingue, fou furieux et jubilatoire comme ce n'est pas permit, Grimsby - Agent Trop Spécial est une bonne comédie bien grasse qui tâche, un bijou de bêtise pour les amateurs du genre et un tâcheron consternant pour les autres.

Le gros rendez-vous poilade du moment, voir même - soyons fou - la meilleure comédie de l'année, en attendant Daddy's Home et Sisters.


Jonathan Chevrier


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.