Alien : Covenant

Quatre nouvelles arrivées au casting de Alien : Covenant


Le vaisseau Covenant agrandit doucement mais sûrement son équipage...


Plus de trois ans après, la déception Prometheus nous fait encore sacrément mal au derrière, et le mot est faible.
Et si ce bon vieux Ridley Scott s'est rattrapé depuis grâce à son excellent Seul sur Mars, on reste tout de même méchamment méfiant à l'encontre de son futur Alien : Covenant, qui pourrait très bien être lui aussi, une fausse belle promesse. 

Situé dix ans plus tard, porté par Michael " David " Fassbender et la belle Katherine Waterston, Covenant qui verra le retour de plusieurs spécimens du bestiaire de la franchise, contera l'histoire du vaisseau Covenant donc et de son équipage qui découvre une planète inconnue qu'ils pensent paradisiaque mais qui s'avère au final des plus hostiles, puisqu'elle est celle des Ingénieurs, où le seul être vivant est l'androide David. 

Si l'on ne sait pas grand chose de plus pour le moment, tonton Scott c'est en revanche montré plus volubile en ce qui concerne le ton de cette suite, et inutile de dire que le bonhomme semble résolu à voir son film classé Rated-R au moment de sa sortie (soit octobre 2017) !
Une annonce qui fait saliver mais soyons tout de même prudent et ne bandons pas trop vite, Scott s'était montré tout aussi habile dans sa promo durant le développement de Prometheus, et on se souvient du résultat final. 

Bref, si le projet fait de nouveau parler de lui après l'annonce il y a quelques semaines, du non-retour de la sublime Noomi Rapace (pas même pour un flashback, son personnage - le Dr Elizabeth Shaw - devant périr avant même que l'intrigue de cette suite ne démarre), c'est par l'intermédiaire du site Variety qui officialise les engagements de Jussie Smollett, Amy Seimetz, Carmen Ejogo et Callie Hernandez, qui font suite à ceux tout récent de Demian Bichir et du génial Danny McBride.

Un casting général qui prend plus en plus forme, même si la simple idée de voir le trio Waterston/Bichir/McBride lutter face à du xénomorphe suffit déjà amplement à notre bonheur...

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.