Assassin's Creed

Michael K. Williams rejoint le casting de l'attendu Assassin's Creed !


Après le reboot féminin de SOS Fantômes, le voilà qu'il s'attache à un autre des blockbusters les plus chauds du moment.


Il y a encore quelques jours, le tant attendu Assassin's Creed affolait la blogosphere ciné avec la rumeur d'engagement en son casting de la belle Alicia Vikander, aka madame Michael Fassbender à la ville mais surtout l'une des actrices les plus en vues et demandées du moment.
Mais au final, la comédienne suédoise a choisit de s'attacher au cinquième opus encore plus attendu des aventures de Jason Bourne et il est bien difficile de ne pas saluer sa décision, plus juste et moins risqué.

Mais pour la remplacer, la production n'a pas tardé puisque elle a embauchée la toute aussi jolie actrice franco-grecque Ariane Labed, qui avait illuminée de sa présence le merveilleux Before Midnight et que l'on retrouvera à la rentrée dans l'alléchant The Lobster de Yorgos Lanthimos.
Aujourd'hui, si le projet fait reparler de lui c'est par l'intermédiaire du site Empire, qui annonce que l'excellent Michael K.Williams - qui vient également de rejoindre le casting de SOS Fantômes 3 -, viendrait d'être engagé, dans un rôle pour le moment inconnu.

Very good news donc.
Attendu dans les salles US pour le 21 décembre 2016, et alors que son tournage devrait démarré à l'automne prochain (une fois que le Fass en aura fini avec le tournage de X-Men : Apocalypse), le film pourrait s'inspirer du second opus vidéoludique de la franchise, et voir son intrigue se déroulée dans le Venise du XVeme siècle ou Fassbender camperait Ezio Autidore.

Pour ceux qui ne serait pas des gamers hardcore et fans du jeu comme nous, Assassin's Creed suit l'histoire de Desmond Miles, qui découvre via une machine nommée Animus (qui permet de lire la mémoire génétique et de revivre le passé de ces ancêtres) qu'il est le descendant d'une grande lignée d'assassins.
Kidnappé par une société secrète liée aux Templiers, il est chargé de récupérer des artefacts du passé...
 

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.