13 Hours

James Badge Dale rejoint le casting du 13 Hours de Michael Bay


Ou un nouveau rôle fortement intéressant pour l'un des seconds couteaux les plus sous-estimés du cinéma ricain


Sauf gros renversement de situations - que l'on est toujours en droit d'attendre vu ce qui s'était passer sur les précédents opus -, le génial Michael Bay ne tournera pas un nouvel opus de la franchise Transformers, ou tout du moins, pas le cinquième film attendu dans les salles pour l'été des blockbusters 2017.

En effet, le Michael s'est engagé avec la Paramount pour mettre en scène l'adaptation sur grand écran du roman de Mitchell Zuckoff, 13 Hours.

Ou l'histoire vraie des six opérateurs américains qui, 13 heures durant, ont lutté pour repousser les terroristes qui ont attaqué un Camp des Missions Spéciales de l'Armée et une agence voisine de la CIA, le 11 septembre 2012 à Benghazi, en Lybie.
Pas un petit projet donc, qui devrait être produit de la même manière que son jouissif No Pain No Gain, à savoir avec un budget clairement plus réduit que pour ses envolés tonitruantes avec ces robots extraterrestres...

Si le projet fait parler de lui cette semaine, c'est par l'intermédiaire du site Collider qui annonce qu'après avoir jeté son dévolu sur John Krasinski (The Office US) pour jouer les vedettes - soit un Navy Seal soit un agent de sécurité, et signé Pablo Schreiber vendredi (pour camper l’un des six hommes ayant protégé les bâtiments US), tonton Bay viendrait d'engager l'excellent James Badge Dale, que l'on attend avec une furieuse impatience cette année dans le prochain Zemeckis, The Walk.

Mieux, toujours selon Collider, la production aurait également fait lire le script aux excellents Walton Goggins, J.K Simmons, Woody Harrelson et Shea Whigham (Happiness Therapy, American Bluff)...

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.