Antonio Banderas

Expendables 3 en mode PG-13 ?


Un film de bonhommes sans jurons et sans effets sanglants ? Non mais on va ou là ???


C'est une annonce qui a fait l'effet d'une bombe auprès des fans de cinéma burné, Expendables 3 sera classé PG-13, et c'est Sly himself qui l'a annoncé sur la Croisette ce weekend !

Une pure série B en mode tout public, c'est le signe que tonton Stallone s'est fait dominer par ses producteurs, qu'il est obligé de rendre clean et abordable un fucking film de bonhomme, à cause de l'insuccès total des récentes péloches du genre au box-office US (Évasion, Sabotage et autres Du Plomb dans la Tête), qui ne toucherait pas réellement en soit le troisième opus de la franchise, mais mieux vut prévenir que guérir comme on dit...

" Ce qui marchait dans les années 80 ne marche plus aujourd'hui.
Nous voulons qu'Expendables 3 soit visible par le plus de spectateur possible. Nous sommes très proche d'un film R-Rated mais je pense également à la nouvelle génération "


Du coup, un mouvement de boycott serait déjà en train de se former, comme à l'époque d'Expendables 2, mouvement populaire tellement imposant que la production avait dût se résigner et laisser le classement R-Rated au film, choix évident fortement salvateur quand à sa qualité jouissive finale.
Bon, au pire, on aura toujours le Blu-Ray pour se consoler hein...

Par ailleurs, Stallone s'est également exprimé sur le ton de ce troisième opus, plus dramatique et sombre que les deux précédents.

« Avec le premier, je ne savais pas dans quelle direction aller. C’était expérimental, plus dramatique et plus lourd. Dans le second, je pense que nous sommes allés trop loin dans la comédie et les répliques personnelles. (Pour le troisième film), j’ai réalisé que nous devrions revenir à un ton plus dramatique. Quand les hommes et les femmes se connaissent, il y a une sorte de comédie humaine, et non pas des blagues, mais quand l’action commence je n’aime pas faire des blagues. Donc, je crois que nous sommes finalement arrivés à quelque chose de bon pour le troisième. C’est un peu comme le mariage. »


« Dans The Expendables 3, Barney (Stallone), Christmas (Statham) et le reste de l’équipe vont confronter Conrad Stonebanks (Gibson), qui a cofondé les Expendables avec Barney, il y a des années. Mais Stonebanks devint un marchand d’armes sans scrupules et Barney fut obligé de l’abattre… Du moins, c’est ce qu’il pensait. Stonebanks, qui a déjà trompé la mort, veut désormais éliminer les Expendables – mais Barney ne l’entend pas ainsi. Barney décide qu’il faut combattre le mauvais sang avec du sang frais, et embauche de nouveaux membres, plus jeunes, plus rapides et plus portés sur la technologie. La mission devient alors le symbole du clash entre la vieille école et l’expertise high-tech dans ce qui sera la bataille la plus personnelle pour les Expendables. »

Du très, très lourd donc, rdv dans les salles fin août 2014 (il sort le 15 août 2014 aux USA, le 20 par chez nous) pour encore une fois prendre un sacré plaisir nostalgique...

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.