Chroniques

[FUCKING SÉRIES] : The Alienist : True Detectives


(Critique - avec spoilers - du serie premiere)



Si la chaîne câblée US TNT n'a pas forcément eu l'habitude d'exciter notre curiosité avec ses productions, force est d'avouer que le maillon télévisé de la Paramount s'est efforcée de mettre les petits plats dans les grands pour allécher les sériephiles aguerris.

Produite par Cary " True Detective " Fukunaga, scripté par Hossein " Drive " Amini et porté par un casting de talent maousse costaud (Daniel Brühl, Luke Evans, Dakota Fanning, Michael Ironside,...), The Alienist envoie sacrément du pâté sur le papier, elle qui s'attache à conter la traque macabre d'un tueur d'adolescents dans le New-York de la fin du XIXème siècle, par deux enquêteurs atypiques - un chroniqueur criminel et un spécialiste des maladies mentales.



Enquête historique gentiment nichée entre True Detective et Sherlock Holmes, animée par des pulsations sombres et malsaines aussi captivantes que frissonnantes, The Alienist se paye un pilote en demi-teinte tant il prend sensiblement son temps pour exposer autant son intrigue lancinante que ses personnages attachants et très vite plaisant à suivre (le cast est impeccable), au sein d'une reconstitution d'époque léchée, d'une Grosse Pomme qui n'a rien a envier aux sordides bas fonds londoniens ou sévissait déjà un certain Jack l'Eventreur.
Baroque comme un classique de la Hammer, radicale et sublimé par une atmosphère d'épouvante pesante, le show de Amini a beau être encore un poil dans les starting-blocks, il fait montre déjà d'un potentiel renversant, tout comme son duo vedette - Brühl/Evans - a tout pour être l'un des duos les plus passionnants à suivre de la télé US de ces dernières années.
Il en faut peu pour avoir un nouveau hit du genre, après la merveilleuse Mindhunter, très peu...


Jonathan Chevrier


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Fourni par Blogger.