Critiques

[CRITIQUE] : La Montagne entre Nous


Réalisateur : Hany Abu-Assad
Acteurs : Idris Elba, Kate Winslet, Beau Bridges,...
Distributeur : Twentieth Century Fox France
Budget : -
Genre : Drame, Romance, Action.
Nationalité : Américain.
Durée : 1h52min.

Synopsis :
Livrés à eux-mêmes après le crash de leur avion en pleine montagne, deux étrangers doivent compter l’un sur l’autre pour faire face aux conditions extrêmes. Réalisant qu’ils n’ont aucun espoir d’être secourus, ils tentent leur chance à travers des centaines de kilomètres de nature hostile, acceptant que ce n’est qu’ensemble qu’ils pourront trouver le courage de tenter de survivre.



Critique :




Sur le papier, pour les âmes les plus fleurs bleues d'entre-nous, La Montagne entre Nous incarnait sans contestation possible l'un des rendez-vous les plus immanquables de cet impressionnant - et férocement chargé - début de mois de novembre ciné.
Une romance en terre hostile entre Idris " Fucking " Elba et la merveilleuse Kate Winslet (le projet était un temps porté par le couple tout aussi alléchant Margot Robbie/Michael Fassbender), tant pis si le roman - très Nicholas Sparks - de Charles Martin dont le film est l'adaptation, est d'une banalité sans nom et que le cinéaste en charge (Hany Abu-Assad), n'a pas forcément une filmographie des plus remarquables : on signait les yeux fermés, par pur plaisir de voir deux des meilleurs comédiens britanniques se partager l'affiche dans une love-story - logiquement - sous tension.
Reprenant la trame dramatique - mais pas du tout le ton - du magistral Le Territoire des Loups de Joe Carnahan, The Mountain Between Us en v.o, suit les malheurs de Ben et Kate, deux étrangers livrés à eux-mêmes en pleine montagne suite au crash de leur avion privé qui se dirigeait tout droit vers Denver.



Lui, chirurgien réputé, devait y pratiquer une opération chirurgicale importante tandis qu'elle, devait tout simplement s'y marier.
Réalisant peu à peu que personne ne viendra à leur secours (personne ne sait vraiment ou les chercher), et devant faire face à des conditions extrêmes, ils vont devoir se serrer les coudes malgré leurs caractères bien distincts (il est bourru et rationnel, elle est intuitive et franchement curieuse) et parcourir ensemble une bonne centaine de kilomètres au sein d'une nature aussi dangereuse qu'hostile...
Véritable drame romantique aussi discret qu'il est épique, filmé en décor réel (pas de fonds vert, un détail assez unique aujourd'hui), La Montagne entre Nous ne pète jamais vraiment dans la soie de l'originalité tant sa prévisibilité vous sautera au visage avant même la fin de la première bobine (quoi qu'on nous fasse croire, ils sont faits l'un pour l'autre).
Et pourtant, on reste accroché tout du long à cette odyssée haletante juste ce qu'il faut, et on se prend pour passion pour ces deux héros luttant pour leur survie, totalement voué au numéro incroyable de son duo d'acteurs vedettes.



Car malgré une caractérisation des personnages qui ne les sert que trop peu (tout comme l'histoire, rebattue et cousue de fil blanc), Idris Elba et Kate Winslet, à l'alchimie convaincante et grandissante au fil du métrage, offrent aux spectateurs deux prestations fortes, et apportent une gravité et une maturité louable à leurs personnages.
Loin d'être la romance de l'année - et encore moins le meilleur film de la semaine -, mais porté par un casting convaincant et une photographie sublime de Mandy Walker (qui répond admirablement au score inspiré et enlevé de Rawan " Game of Thrones " Djawadi), La Montagne entre Nous est une jolie bulle de légèreté qui touche en plein cœur l'éternel romantique qui dort en chacun de nous.
Ce n'est pas grand chose certes, mais c'est déjà (très) bien comme ça...


Jonathan Chevrier


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.