Chroniques

[FUCKING SÉRIES] : Supernatural, saison 13 : Le début de la fin ?


(Critique du season premiere de la saison 13)

 
Mais que serait une rentrée série sans ses bons vieux frangins Winchester ?
La question se pose bien-là, et à une heure ou le show continue de ronronner niveau audience, avec ses treize (pas toujours rose) printemps au compteur, gageons qu'il nous faut savourer comme si c'était la dernière fois la présence de Supernatural sur la grille annuelle de la CW; surtout que la série semble se bonifier de saison en saison depuis le virage des dix ans.
Après un season finale dantesque, qui voyait Dean et Sam perdre leur mère Mary, leur frère d'adoption Castiel et leur ami/ennemi roi des enfers Crowley (vraiment mort pour de bon, malheureusement...), dans une lutte acharnée contre Lucifer (qui finira bloqué avec la matriarche des Winchester dans une réalité alternative); nos deux héros se retrouvaient avec ni plus ni moins que le rejeton du diable sur les bras, et un sacré triple deuil à encaisser et ce, même s'il ne faisait aucun doute que Mary et Cas feraient très vite leur retour dans le show.

On le sait, même au plus mal, les deux frères trouvent toujours le moyen de s'en sortir, après tout, ils sont revenus de tous les dramas possibles - mort comprise -, et suite au cliffhanger de malade de la saison précédente, il fallait une bonne dose de courage pour relever la tête, et affronter Jack, le fils du diable qui ne trainera pas pour leur mettre une petite déculotté mignon, avant de laisser entrevoir une face de bonté totalement improbable. 


Ils sont le seul rempart entre cette menace puissante et incontrôlable, et l'humanité encore une fois inconsciente du sacrifice dont ils font preuve chaque jour que Dieu fait, un Dieu - Chuck - que Dean appellera d'ailleurs étonnement au secours - sans succès.
Comme toujours, la méchanique Supernatural débute gentiment mais sûrement, on reprend les bases, on installe tranquilement les tenants et aboutissants qui verra donc les Winchester avec un mioche mi ange mi démon sur les bras, qui à tout pour être le plus grand ennemi qu'ils n'ont jamais eu (tellement que les anges, délestés de leur leader Castiel, cherche déjà à mettre la main dessus), plus puissant encore que Lucifer, tout autant que leur plus puissant allié après Cas; tandis que Mary Winchester est en train de suivre sa propre voie dans un monde encore plus apocalyptique que la terre, avec un Lucifer qui s'amuse à la torturer tout en ayant " besoin " d'elle.
On le sait, Castiel reviendra, et la dynamique de trio (quatuor avec Jack ?) fera de nouveau assez vite sa loi, mais pour la première fois depuis la saison 10, on reste assez dans le flou quand à l'avenir de nos héros, rarement celui-ci s'est avéré aussi sombre et sans espoir.
Les Winchester peuvent revenir de tout, mais après treize ans de bons et loyaux services (et une série au budget de plus en plus riquiqui), on peut se demander encore jusqu'à quand ils le pourront....


Jonathan Chevrier



John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.