Critiques

[CRITIQUE] : Sous le Même Toit


Réalisateur : Dominique Farrugia
Acteurs : Gilles Lellouche, Louise Bourgoin, Manu Payet, Marilou Berry,...
Distributeur : EuropaCorp
Budget : -
Genre : Comédie.
Nationalité : Français.
Durée : 1h33min.

Synopsis :
Delphine et Yvan divorcent. Alors que sa situation financière ne lui permet pas de retrouver un domicile, Yvan se rappelle qu'il détient 20% de la maison de son ex-femme. Il revient alors vivre chez Delphine, dans ses 20%. Les deux ex vont découvrir les joies de la colocation forcée...



Critique :


Si l'excellent Dominique Farrugia peut être sur d'une chose, c'est qu'à défaut d'avoir marqué les cinéphiles que nous sommes (La Cité de la Peur et puis... voilà), il sera décemment intronisé avec les honneurs, au sein du panthéon du culte par les nombreux amateurs des NULS, qui au même titre que Les Inconnus, ont littéralement bouleversé l'humour sur le petit écran durant les glorieuses 80's/90's.
Même si le grand écran donc, n'a pas toujours été une terre des plus accueillantes pour le bonhomme, à la différence de son inestimable comparse, Alain Chabat.


Récemment papa du (tout juste) sympathique et nostalgique Bis, le voilà de retour en ces douces premières heures de printemps avec Sous le Même Toit, une nouvelle comédie de couple dans la veine de son Delphine 1 - Yvan 0, porté cette fois-ci par les excellents Gilles Lellouche et Louise Bourgoin (dont les personnages se nomment... Delphine et Yvan).
En s'attachant à conter l'histoire, certes simpliste mais propice à plus d'une séquence potentiellement cocasse, d'un couple divorcé mais contraint de vivre sous le même toit (le mari, à la rue, détient 20% de la maison de son ex-femme, et il compte bien le lui rappeler, sous couvert d'une satire visant à pointer du bout de la pellicule un fait de société assez alarmant (coucou crise financière); le cinéaste fait de son nouvel essai une comédie aussi plaisante à suivre qu'elle est prévisible, solidement interprétés (Lellouche est exceptionnel) mais aux gags qui ne font malheureusement, que partiellement mouche.


Bras de fer drôle mais faussement transgressif, peu original et un poil malaisant entre deux anciens amants qui désormais se détestent cordialement, tentant maladroitement de picorer sur ce que le genre à produit de mieux ces dernières années (de Fais pas ci, Fais pas ça en passant par le diptyque Papa ou Maman) et laissant de côté une pluie de seconds couteaux mal exploités (Marie-Anne Chazel et Manu Payet en tête), tout en étant porté par de vraies idées scénaristiques plutôt bien vues (l'idée que le fils d'Yvan, campé par l'étonnant Kolia Abiteboul, soit plus mature que lui); Sous le Même Toit est un moment de cinéma sympathique mais inégal, aussi divertissant qu'il est oubliable, souffrant évidemment de la comparaison avec le bien plus réussi Papa ou Maman.
Pas de bol, le second opus vient d'ailleurs de tout juste atteindre, les bacs à Blu-Ray et DVD...


Jonathan Chevrier


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.