Images

Affiches personnages VF pour Nocturnal Animals de Tom Ford


Le prochain Ford est sans conteste l'un des rendez-vous majeur du premier trimestre ciné de 2017.



Force est d'admettre que depuis son brillant coup d'essai en 2009, l'excellent A Single Man, on se demandait bien quand Tom Ford allait se laisser aller à tenter de nouveau à la réalisation.
Si le bonhomme a décemment bien muri son projet - six piges -, son retour n'en est que plus éclatant puisque son Nocturnal Animals a vampirisé toute l'attention depuis sa présentation à la dernière Mostra de Venise.
Il devrait en être de même au TIFF durant les prochains jours.

Adaptation du roman Tony & Susan d'Austin Wright, produit par George Clooney via sa boite Smokehouse Pictures et son comparse de toujours Grant Heslov (on ne sait pas si le George se laissera aussi aller à un petit rôle), le film suit deux histoires : celle d'une femme, Susan, dont la vie est bouleversée lorsqu'elle lit le manuscrit d'un thriller envoyé par son ancien mari, Animaux Nocturnes (qui narre le destin d'un homme dont les vacances en famille prennent un tour violent), et qu'elle découvre des vérités dérangeantes sur son premier mariage; ainsi que celle d'un homme, Tony, dont les vacances en famille tournent mal après que sa femme et sa fille se voient enlevées par deux rednecks. 

On reconnait bien là la passion du Tom pour les destins torturés et les histoires à forte tendance dramatique, dans ce thriller méta plebiscité par la critique autant pour sa mise en scène virtuose que pour la qualité de son interprétation, au casting cinq étoiles (Amy Adams, Jake Gyllenhaal, Michael Shannon, Aaron Taylor-Johnson, Laura Linney, Isla Fisher, Armie Hammer).

Distribué par Universal Pictures dans l'hexagone, le film, attendu dans les salles obscures pour le 4 janvier prochain, se paye aujourd'hui quelques affiches personnages, en attendant un premier trailer qui ne devrait plus tarder à tomber...






John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.