Abbie Cornish

Le remake de Robocop sera PG-13, soit limite tout public dans les salles !


 La news fait peur mais elle est pourtant réelle, oui, le remake de Robocop signé José Padilha, sera classé PG-13 d'après la fameuse censure US, la MPAA, soit déconseillé aux moins de treize ans non accompagnés, ou l’équivalent chez nous du " interdit aux moins de douze ans " voir du " tout public " dans certains cas.

Inutile de dire donc que toute la violence jouissive de l’œuvre originale de Paul Verhoeven - qui en faisait d'ailleurs tout son charme -, a été purement zappé aux profits d'un contenu nettement plus populaire et accessible, tout comme ce fut le cas d'ailleurs pour le remake foireux de Total Recall : Mémoires Programmées, autre œuvre culte de Verhoeven, salement bousillé par Sony et Len Wiseman.

Alors que l'original avait été un temps classé X (interdit aux moins de dix-huit ans) à cause de sa vision un tantinet insoutenable pour les âmes sensibles, puis ramener à un classement plus censé de Rated-R (interdit aux moins de seize ans accompagné d'un adulte), le nouvel opus de la franchise va donc être une sorte d'Inspecteur Gadget tout robotisé à la Iron Man, ou les adultes fans du personnage risquent donc de se faire salement chier.

Quitte à continuer à massacrer les chef d’œuvres d'un cinéaste aussi génial qu'indispensable, nous on serait chaud pour qu'Hollywood s'attaque à un Basic Instinct tout public, ou Sharon Stone sera remplacée par Miley Cyrus, et la fameuse scène de l'interrogatoire avec un pantalon Quechua.

Pour rappel, le Robocop de Padilha avec l'excellent Joel Kinnaman dans le rôle-titre, et avec également Abbie Cornish, Samuel L. Jackson, Gary Oldman et Michael Keaton au casting, doit débarquer dans nos salles en février prochain.


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.