Critiques

[CRITIQUE] : Damien veut changer le monde


Réalisateur : Xavier De Choudens
Acteurs : Franck Gastambide, Melisa Sözen, Camille Lellouche, Gringe, Patrick Chesnais,...
Distributeur : Apollo Films
Budget : -
Genre : Comédie.
Nationalité : Français.
Durée : 1h40min

Synopsis :
Damien et sa sœur Mélanie ont vécu une enfance heureuse, bercée par les engagements militants de leurs parents. Lorsque leur mère disparait brutalement, la fibre militante de cette famille s'éteint. Vingt ans plus tard, Damien, est devenu pion dans une école primaire, et mène une vie tranquille. Pour sauver l'un de ses jeunes élèves Bahzad, et sa mère, d'une expulsion de territoire imminente, Damien renoue avec son passé et convainc Mélanie, devenue redoutable avocate d’affaires, son meilleur ami Rudy et une bande de potes improbables de l'accompagner dans son nouveau combat. Ensemble, ils vont enfreindre la loi par solidarité. Et très vite se faire complètement dépasser...



Critique :

Après une belle année 2018, durant laquelle il a signé sa partition la plus solide sur grand écran (pour La Surface de Réparation de Christophe Regin) et offert un contrôle technique moderne et irrévérencieux à une franchise made in France qui en avait douloureusement besoin (Taxi 5), Franck Gastambide, rookie charismatique du septième art hexagonal menant habituellement sa carrière entre les comédies - majoritairement - potaches et les séries B musclés, fait cette fois le choix d'une comédie joliment touchante et sociale pour dévoiler à la face des spectateurs, toutes les nuances de son jeu : Damien veut changer le monde de Xavier De Choudens (Frères, Joseph et la Fille).


Fondamentalement contemporain dans son propos dans pour autant partir dans une étude socio-politique acérée - c'est avant tout et surtout, un divertissement léger -, le film nous place au coeur du débat de l'intégration en France et de la précarité des migrants, par le prisme d'un jeune professeur dont la fibre militante va grandir à mesure que son combat/élan de solidarité gentiment hors-la-loi va prendre des propensions aussi cocasses que méchamment imposantes...
Totalement utopiste mais important (et pas propagandiste...), traitant avec justesse autant de l'héritage familial que d'amour improbable, Damien veut changer le monde est un joli petit bout de cinéma social intelligent et humain pétri d'émotion et de sincérité, qui n'hésite pas à railler avec humour les petits et gros travers de notre société - majoritairement individualiste -, le métrage questionne habilement sur la difficulté autant que la nécessité, de communiquer avec l'autre, de s'engager socialement à une époque où le terme solidarité et dignité perdent de plus en plus de sa signification.


Alors tant pis si les grosses ficelles de son scénario très simpliste, visibles même sous l'épais et séduisant voile de chaleur et de naturel qui se dégage de cet important message de solidarité, le film a pour unique but de divertir tout en questionnant son auditoire sur son engagement social et son rapport à l'autre, et il le fait avec une telle envie de bien faire qu'il en devient de facto infiniment attachant, bien aidé par les performances impliquées d'un casting totalement voué à sa cause : Franck Gastambide, parfait, tout en détermination et en naïveté poignantes, à la sublime Melisa Sözen (elle est le show stealer du film), en passant par l'excellent Gringe ou même l'étonnante Camille Lellouche, tout le monde le monde se met au diapason et joue sa partition le plus justement possible.
Bref, une bien belle petite séance bienveillante, rien de plus mais surtout rien de moins, et c'est déjà beaucoup.


Jonathan Chevrier

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.