Cécile Cassel

[CRITIQUE] : Paris A Tout Prix

 

Réalisateur : Reem Kherici
Acteurs : Reem Kherici, Cécile Cassel, Shirley Bousquet, Florence Foresti, Stéphane Rousseau, François-Xavier Demaison,...
Distributeur : Gaumont Distribution
Budget : -
Genre :  Comédie.
Nationalité : Français.
Durée : 1h35min.

Synopsis :
Maya, d’origine marocaine, vit à Paris depuis 20 ans. C'est une it girl de la mode. En pleine ascension, elle s’apprête à décrocher son premier CDI de styliste dans la maison de haute couture pour laquelle elle travaille. Mais un simple contrôle de police, où l’on découvre que son permis de séjour est périmé, la renvoie en moins de 24 heures directement au Maroc. Retour auprès de ce pays et cette famille qu’elle voulait oublier. Choc des cultures, choc des préjugés, Maya va tout faire pour rentrer. Vraiment tout. Quand l'avenir d'une parisienne trendy devient la galère d’une immigrée sans papier.


Critique :

Pas facile de porter la double casquette de réalisatrice -actrice quand on a une filmographie aussi maigre que celle de la pourtant sympathique Reem Kherici.

Pas facile pour prétendre à un minimum de crédibilité dans un univers très fermé et machiste (et ce ne sont pas ces courts passages dans les populaires Fatal et Colombiana qui vont l'aider à en avoir un peu plus), mais surtout pas facile d'attirer le spectateur en salles, avec pour thème principal celui fortement usé jusqu'à la moelle du sempiternelle retour au source et du " choc des cultures ", un peu plus d'un mois à peine après la sortie du sublime et salué Né Quelque Part, qui traitait plus ou moins des mêmes sujets.

Fort heureusement, la belle et nouvelle cinéaste ne cherchera pas à puiser sa force dans l'originalité, mais bel et bien dans l'humour, elle qui a d'ailleurs étudié à la bonne école Canal + au sein de la bande des désopilant La Bande à Fifi, ou elle y incarnait l'atout charme aussi drôle que sexy.


Loin d'être autobiographique comme beaucoup pourrait le penser (l’héroïne du film, Maya, est marocaine alors que Kherici est italo-tunisienne), Paris à Tout Prix est une jolie comédie sans grande prétention, belle allégorie sur l'importance et les valeurs de l'amitié - véritable - et la famille, doublé d'une juste critique des préjugés faciles et illégitimes qui peuvent exister sur les pays nord-africains, et justement ici à propos du Maroc.

Dans cette histoire d'un retour au pays imprévu d'une femme capricieuse et sophistiquée, forcé de renouer avec ses origines et ses racines pour finalement mieux murir et s'enrichir, la belle Reem, outre que de montrer un habile talent de comédienne et de metteur en scène, en profitera pour une vision assez pimentée - et culottée pour une première réalisation - de la superficialité qui habite le monde du septième art d'aujourd'hui, transposé pour l'occasion à celui, pas si différent , du monde de la mode.

Porté par un casting bien trouvé (quelques membres de la Bande à Fifi, Cécile Cassel, Shirley Bousquet, Francois-Xavier Demaison, mais surtout les excellents Florence Foresti et Stéphane Rousseau, respectivement en langue de vipère succulente et en couturier détestable), une mise en scène soignée - qui fait ressortir toute la beauté naturelle du Maroc - et une bande son finement choisie, Paris à Tout Prix, sans casser des briques, est un très, très sympathique premier film, loin d'être dénué de tout défaut certes, mais aux bonnes intentions et à l'humour tellement communicatif, qu'il est bien difficile de ne pas saluer sa réussite et d'applaudir l'effort en sortie de salle.


Honnête, piquant, attachant et pimpant juste ce qu'il faut, le film incarne une bonne bouffée d'air frais entre deux blockbusters US aux effets spéciaux écrasant et épuisant, mais surtout l'une des premières petites surprises de l'été ciné 2013, et intronise de facto Reem Kherici comme l'une des nouvelles figures rafraichissantes de la comédie française de demain.

Et Dieu sait combien elle en avait drôlement besoin de ce rafraichissement ces derniers temps...


Jonathan Chevrier


John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.