Critiques

[CRITIQUE] : Emma Peeters


Réalisateur : Nicole Palo
Acteurs : Monia Chokri, Fabrice Adde, Stéphanie Crayencour,...
Distributeur : CFA Programmation et Distribution
Budget : -
Genre : Comédie dramatique.
Nationalité : Belge, Canadien.
Durée : 1h27min.

Synopsis :
Emma Peeters va avoir 35 ans. Après des années de galère à Paris à essayer de devenir actrice, elle décide de se suicider pour réussir quelque chose dans sa vie. Elle fixe la date à la semaine suivante, le jour de son anniversaire. Pour le meilleur et pour le pire, elle rencontre Alex Bodart, un employé de pompes funèbres un peu bizarre qui va proposer de l’aider…




Critique :


On avait laissé la magnifique Monia Chokri aux premières heures de l'été avec son premier passage derrière la caméra, La Femme de Mon Frère, une péloche savoureusement mordante entre le constat social alarmant et la comédie dramatico-familial sur une pluie de personnages dysfonctionnels mais attachants.
Une vraie surprise et, sans doute, l'un des premiers essais les plus réussis sur grand écran, de ses dernières années, adoubé par un passage remarqué sur la dernière Croisette.
Six mois plus tard, la voilà de retour devant la caméra cette fois, en vedette du bien nommé Emma Peeters de Nicole Palo (Get Born), au pitch aussi intriguant qu'intimement... macabre.
Comme l'héroïne de La Femme de Mon Frère, dont la vie professionnelle était profondément insatisfaisante, Monia Chokri campe ici la dite Emma, une actrice trentenaire totalement méprisée par le milieu, et qui désespère de pouvoir percer en tant qu'actrice, elle dont le seul fait d'armes est une pub pour de la lessive.



© Nicole Palo

Épuisée, cantonné à un job alimentaire désespérant (vendeuse en électroménager), un quotidien ou elle n'a avec elle que son chat - et encore - et une vie sociale totalement insatisfaisante, elle va finalement décider de mettre fin à ses jours le soir de son 35ème anniversaire, histoire de ne pas rater sa mort après avoir raté toute son existence.
Le plus cocasse vient alors du fait qu'elle reprend pleinement goût en la vie, en sachant pertinemment que la mort l'attend d'ici quelques jours !
En organisant son départ le plus en beauté possible, notamment le passage obligé d'une " listes de choses à faire avant de mourir ", elle va faire la rencontre d'un employé de pompes funèbres, Alex, qui va l'aider comme il peut, et accentuer le vent de fraîcheur et de fantaisie qui va animer cette potentielle fin de vie...
En arborant le genre balisé de la comédie romantique avec un propos résolument original (même si elle n'est pas la première comédie a aborder avec une certaine irrévérence, du thème du suicide) et noir - la mort désirée et même préparée -, la cinéaste Nicole Palo avait déjà de quoi se mettre les spectateurs dans la poche, manquait plus qu'à user de l'humour pour aborder avec finesse ses thèmes importants (la désespérance affective et professionnelle, la perte totale des trentenaires sans perspective d'avenir dans une mégalopole ou tout va trop vite,...).
Ce qu'elle fait avec plus ou moins d'adresse (même si les nombreuses péripéties font majoritairement mouches, notamment les fameux tutos nippons), entre la singularité comique et la mise en images d'une vraie peur existentielle universelle, faisant de son second long une belle bulle de légèreté jamais insipide et à la lisière du feel good movie, ou quand l'idée d'en finir débouche littéralement sur un rebond vital insoupçonné.

© Nicole Palo

Excentrique et référencé (le cinéma muet, un hommage appuyé au Fabuleux Destin d'Amélie Poulain), dominé de la tête et des épaules par la sublime Monia Chokri (parfaite en femme aussi modeste que blasée, à l'aube de l'âge mûr), pour laquelle la cinéaste possède une empathie palpable, Emma Peeters est une comédie romantique peu orthodoxe - et le mot est faible -, certes prévisible mais suffisamment imprégné d'un optimisme et d'un charme sincère pour que le voyage qu'il incarne soit frais et prenant.
Une belle surprise.


Jonathan Chevrier



John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Fourni par Blogger.