Adaptation de Série TV

Baz Luhrmann à la réalisation de l'adaptation ciné de Kung-Fu ?


Ou la série culte portée par feu David Carradine, qui doit faire des loopings dans sa tombe en ce moment même...


Force est d'admettre que l'on est assez sur le cul, déjà, que Legendary Pictures se borne à vouloir ressuscité la série culte Kung-Fu sur grand écran, là ou elle se suffisait simplement à elle-même sur le petit, ayant déjà même été rebooté et pompé jusqu'à la moelle à coups de téléfilms.

Surtout que sans David Carradine dans la peau du génial Kwai Chang Caine, le projet part déjà avec un sacré handicap de taille.
Mais la production ne semble pas s'arrêter sur ce genre de détail, pire même, elle à l'air de chercher à vouloir les aligner à la pelle si on en suit le Hollywood Reporter aujourd'hui, puisqu'elle voudrait recruter ni plus ni moins que Baz Luhrmann pour mettre le tout sur pellicule.

Autant on adore sincèrement le cinéma du bonhomme quand celui-ci s'adonne à ses passions pour les mises en scènes théâtrales et les visuels pop et baroque (Roméo + Juliette, Moulin Rouge et Gatsby le Magnifique sont qui plus est, de merveilleuses love story), autant on est franchement pas emballer quand celui-ci se laisse aller à ses envies de fresques d'aventure, remember le foireux Australia, qui fut un échec aussi bien critique que public, et qui aurait bien pu couter son scalp et celui du précieux Hugh Jackman, qui avait heureusement la franchise X-Men derrière lui pour se refaire une santé.

Et inutile de préciser que Kung-Fu s'annonce bien plus comme Australia dans sa facture, que comme Moulin Rouge...
Si les négociations aboutissent entre les deux parties, le bonhomme devrait justement réécrire le script signé par l'excellent John McLaughlin (Black Swan).
Script dans lequel le moine shaolin métis Kwai se retrouvera en Chine et non en Amérique (là ou il était en exil pour avoir vengé la mort de son maitre), cherchant son pater au lieu de son frangin, avant d'être jeté en taule ou il lutterait pour survivre...

On a déjà dit que l'on était pas enthousiaste à son sujet ?


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Fourni par Blogger.