1 Cinéphile : 1 Film Culte

[1 CINÉPHILE = 1 FILM CULTE] : Le Roi Lion


#21. Le Roi Lion de Roger Allers et Robert Minkoff (1994).

"
Chères lectrices et chers lecteurs, aujourd’hui je vais vous parler d’un autre film qui m’est très cher et avec qui j’ai aussi grandi. Ce fameux classique Disney très connu du grand public, j’ai nommé : Le Roi Lion



Je n’ai pas pu le découvrir au cinéma étant donné que j’ai vu le jour un an seulement avant sa sortie en salles et j’étais encore qu’un petit bébé innocent qui ne connaissait donc pas encore l’existence de ce film qui me marquera à vie par la suite. C’est donc vers mes cinq ou six ans je ne sais plus très bien, que j’ai découvert ce film en VHS (rien que d’écrire ces 3 lettres, je retombe en pleine nostalgie) que mes parents m’avaient offert (merci à eux). A peine le film commencé, j’avais déjà des étoiles pleins les yeux. Cet incroyable lever de soleil accompagné par les premières notes de chanson de ‘’L’histoire de la vie’’ étaient une aubaine pour mes yeux et mes toutes petites oreilles. Et c’est à partir de cette fois-là que je n’ai cessé de voir ce film sans compter. Enfant je ne regardais quasiment que ce film qui me faisait rire avec ses personnages complètement loufoques comme Timon et Pumbaa, ces deux acolytes qui se retrouvaient toujours dans des situations pas toujours confortable pour eux, mais comique à souhait pour nous. Ce film qui m’a attendrit notamment avec ses personnages attachants, ces chansons sublimes et entraînantes que je connais par cœur et que je chante à tue-tête à chaque lecture du film et cette magnifique histoire ô combien touchante qui m’a fait tant pleurer aussi comme la totalité des spectateurs ayant vu Le Roi Lion (et c’est encore le cas aujourd’hui) avec la mort de Mufasa, le père de Simba, tué par son frère Scar.
Le Roi Lion n’est pas seulement un film d’animation pour enfant qui est là simplement pour nous émerveillé et nous faire passer un bon moment, puisqu’il est aussi très intéressant à analyser. Pour commencer, dès l’ouverture du film, on remarque (pas forcément étant enfant) que la chanson que j’ai cité un peu plus haut et que tout le monde connaît ‘’L’histoire de la vie’’ qui inaugure le film donne directement le ton et nous démontre une sorte de monarchie, représenté ici par Mufasa et ces espèces du cycle de la vie qui se prosterne devant lui et montré d’une bien belle et fascinante manière. 



C’est aussi en le regardant mainte et mainte fois que j’ai appris à décortiquer le film et savoir d’où pouvait provenir l’idée de telle ou telle séquence comme par exemple la très célèbre réplique en français de Pumbaa « On m’appelle Monsieur Porc ! » qui donne donc en version originale « They call me Mister Pig ! » est une allusion à une réplique bien connu « They call me Mister Tibbs ! » tirée du film oscarisé, Dans la chaleur de la nuit, sorti en 1967.
Le Roi Lion est aussi comme beaucoup le savent, inspiré de la pièce de théâtre de Hamlet de Shakespeare comme par exemple quand Scar s’apprête à laisser tomber son frère Mufasa du haut du rocher avant d’ajouter « Longue vie au roi ! » et ce n’est pas la seule référence à Hamlet bien entendu, mais je ne vais pas tous vous les citée. Une autre analyse importante et fascinante du film n’est autre que celle de Scar au moment de sa chanson « Soyez prêtes », ce dernier s’assied sur une falaise et les hyènes qui l’accompagnent défilent devant lui au pas de l’oie faisant référence au film de propagande nazie Le Triomphe de la volonté avec Scar prenant ainsi la place de Hitler et les hyènes prenant celle des SS. 




C’est aussi pour ces anecdotes enrichissantes et Dieu sait qu’il y en a encore bien d’autres que je suis tombé follement amoureux du Roi Lion qui est devenu dès sa sortie un des plus grands classique Disney et qui l’est encore à ce jour. J’en suis tombé dingue grâce aussi à ces dessins fait minutieusement à la main et soigné d’une main de maître. Les dessins du Roi Lion sont juste sublimes et renversant. C’est juste incroyable la beauté que dégage ce film d’animation qui ne cesse encore aujourd’hui de m’émerveillé. Que j’ai usé la VHS du film (paix à son âme) étant petit et je me souviendrais toujours la fois où j’ai pu le découvrir au cinéma pour la première fois, c’était en 2012 à l’occasion de sa ressortie sur grand écran en 3D et pendant ces une heure et vingt-neuf minutes j’étais de nouveau retombé en enfance avec mes yeux remplis de quelques larmes (merci Scar) et le poing serré jusqu’à la bataille finale entre Scar et Simba. Un moment inoubliable et magique et c’est aussi pour ça que j’aime le cinéma qui nous fait vivre des moments fort comme ceux-là.
Voilà pourquoi Le Roi Lion fait partie depuis ma plus tendre enfance de mes films préférés et même mon film d’animation préféré indétrônable qui ne cessera de me faire rêver et qui aura toujours une grande place dans mon cœur. "



David Pereira

Passsionné de littérature et du septième art. Le cinéma je suis tombé dedans quand j'étais petit grâce à un cinéaste nommé Alfonso Cuaron et J.K. Rowling me donna le goût de la lecture. J’idolâtre Daniel Radcliffe, Andrew Garfield, Emma Watson et Emma Stone. Mes autres passions : The Walking Dead et Spider-Man.



Unknown

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.