Adam Driver

Adam Driver au casting de The Last Duel signé Ridley Scott ?

Alberto Terenghi/IPA/Shutterstock

Ridley Scott + Adam Driver + Jodie Comer + Ben Affleck + Matt Damon, le tout sur un script écrit par Damon et Ben Affleck.. Hype. 



Voilà maintenant quatre décennie que ce bon vieux Ridley Scott fait tourner sa caméra pour notre plus grand bonheur, malgré quelques sorties de route qui n'ont pas forcément entachés son aura.
Et pourtant, le bonhomme arrive encore et toujours à nous surprendre avec ses projets.
En effet, il devrait bien mettre en boîte l'alléchant The Last Duel, écrit et un temps porté par Ben Affleck et Matt Damon - visiblement le seul encore à bord -, une histoire de vengeance au XIVème siècle, basée sur le roman éponyme d’Eric Jager.
Justement écrit par Matt Damon, Ben Affleck (qui n'avaient plus écrit ensemble depuis vingt-deux ans et le scénario de Will Hunting) et Nicole Holofcener, le projet fait joliment écho au premier long de Scott, The Duellists, dans lequel Keith Carradine et Harvey Keitel jouaient le rôle de deux officiers en pleine époque napoléonienne.

Mieux ? 
Le site Variety assure ce soir qu'après la merveilleuse Jodie Comer, fraichement auréolé d'un Emmy Awards pour sa performance dans la série Killing Eve, c'est le tout aussi génial Adam Driver qui serait en passe de rejoindre la production, logiquement pour reprendre le rôle tenu par Ben Affleck, qui en briguerait in fine un plus mineur.
La preuve que la production s'active bien pour débuter son tournage d'ici le premier semestre 2020.

Voilà un résumé du roman, via Amazon :
" Quand Jean de Carrouges, un chevalier normand, revient du combat en Écosse et trouve sa femme, Marguerite, accusant Jacques LeGris, le vieil ami de son mari et compagnon de cour, de l'avoir brutalement violée, le chevalier prend sa cause devant le roi adolescent Charles VI. Au milieu des revendications d'innocence et des doutes virulents de LeGris sur les accusations portées par Marguerite (et sur la paternité de son enfant), la cour, dans l'impasse, décrète un «procès au combat» qui laisse également son sort dans la balance. Car si son mari et son champion perdent le duel, elle sera mise à mort en tant que faux accusateur.

Carrouges et LeGris, en armure complète, se rencontrent finalement sur un terrain muré à Paris devant une foule nombreuse comprenant le roi et de nombreux nobles du royaume. Il s'ensuit une violente bagarre à cheval puis à pied, au cours de laquelle les deux combattants sont blessés, mais un seul est mortel. L’épisode violent et tragique était notoire à son époque en raison de la nature du crime présumé, de l’impasse juridique qu’il a provoquée et du procès qui en a résulté, une institution ancienne mais de plus en plus suspecte, qui a ensuite été abolie. "


Alléchant !

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.