Death on The Nil

Jodie Comer au casting de la nouvelle adaptation de Mort sur le Nil signée Kenneth Branagh ?

Photograph by Lauren Margit Jones.

Un an ou presque après Le Crime de l'Orient Express, Kenneth Branagh continue son exploration de l'oeuvre d'Agatha Christie...



On était plutôt de ceux à avoir adoré la relecture minutieuse et appliquée du Crime de l'Orient Express signé par le génial Kenneth Branagh (époustouflant en Hercule Poirot ), solide et séduisant huis-clos façon Cluedo grandeur nature mené tambour battant et à la reconstitution léchée.
Un petit bijou adoubé par la critique et le public en salles (352,8M$ au B.O. mondial), qui appelait directement à une suite et donc, à une nouvelle adaptation par le cinéaste, d'une oeuvre d'Agatha Christie.

Et le Kenneth aurait jeté son dévolu sur rien de moins que Mort sur le Nil, publié en 1937, et dont la date de sortie française est déjà fixée au 18 décembre 2019.
La production doit donc gentiment se bousculer, et c'est ce qu'elle fait ce soir si l'on en suit le site Digital Spy, qui annonce qu'outre Branagh en Poirot - même si rien n'est encore officiel -, la sublime Gal Gadot (dans le rôle de Linnet Ridgeway Doyle) et Armie Hammer, la production serait en passe de s'attacher les services de la talentueuse Jodie Comer, révélation de la brillante série Killing Eve, dans un rôle pour le moment non communiqué.
Michael Green sera lui, bien de retour au scénario.

Pour les non initiés, voici le pitch du roman, déjà adapté en 1978 par John Guillermin :
" La belle et riche héritière Linnet Ridgeway vient d’épouser le fiancé de sa meilleure amie Jacqueline de Bellefort. Pour leur voyage de noces, les jeunes mariés décident de faire une croisière sur le Nil à bord du Karnak. Le détective Hercule Poirot et son ami le colonel Race figurent parmi les passagers. Un soir, Jacqueline fait irruption sur le bateau et tire sur son ex-fiancé, le blessant à la jambe. Choquée par son geste, elle fait une crise de nerfs, obligeant l’infirmière venue à son chevet à lui administrer une sévère dose de morphine qui l’assomme toute la nuit. Le lendemain, le corps sans vie de Linnet est découvert. Si Jacqueline, son ennemie jurée, n’a pu commettre ce crime, qui en est l’auteur ? Hercule Poirot va bientôt découvrir que chacun des passagers avait une bonne raison de la tuer… "



John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.