Anne Fontaine

Virginie Efira et Omar Sy en vedette du prochain long-métrage de Anne Fontaine, Police ?


Un huis clos qui, sur le papier, s'annonce franchement alléchant...




"Un huis clos dans une voiture de police, une nuit caniculaire. Trois personnages, une brigade : deux hommes, une femme, à qui l'on confie une mission inhabituelle, celle de reconduire un étranger à la frontière. (...) Ils vont se rendre compte que cet homme est condamné à mort dans son pays. Le temps d'un trajet de 25 km, entre Paris et [l'aéroport] Charles de Gaulle, ils vont être confrontés à un dilemme déchirant : est-ce qu'il faut obéir ou désobéir ? "

Voilà le pitch plutôt emballant du roman Police d'Hugo Boris, paru en août 2016 chez Grasset, et qu'Anne Fontaine prendrait sensiblement comme point de départ pour son prochain long-métrage, si l'on en suit RTL (et allo ciné ensuite) aujourd'hui.
En effet, la réalisatrice, qui vient tout juste de boucler les prises de vues de son Blanche comme Neige (une comédie porté par  Isabelle Huppert, Lou de Laâge, Vincent Macaigne et Benoît Magimel), aurait déjà fait de Police son nouveau projet vedette, avec rien de moins que Virginie Efira et Omar Sy au casting-titre, la première ferait ainsi son retour dans le cinéma de la réalisatrice après Mon Pire Cauchemar, tandis que le second y ferait rien de moins que ses débuts.

On achète franchement l'idée.
En attendant d'en savoir plus à son sujet, on vous lâche ici le pitch de son prochain film en salles, Blanche comme Neige, encore sans date de sortie dans l'hexagone :

" Depuis la mort tragique de ses parents, Claire, jeune femme d'une grande beauté, vit une existence terne et solitaire à Lyon. Elle travaille en bas de l'échelle dans l'hôtel de son défunt père, dont la direction est désormais assurée par sa belle-mère Maud. Sans le savoir, Claire suscite l'irrépressible jalousie de Maud, dont l'amant est tombé amoureux de sa belle-fille. Maud va jusqu'à préméditer l'enlèvement de Claire par un tueur à gages afin de la faire disparaître... définitivement. Emmenée en forêt, Claire est sauvée in extremis par un homme qui travaille dans une scierie environnante. Ce dernier la recueille chez lui, dans une ferme où il cohabite avec son frère jumeau et un violoncelliste hypocondriaque. Un, deux, trois, bientôt sept hommes vont tomber sous son charme, chacun prêt à lui venir en aide. Pour Claire, c'est le début d'une émancipation radicale, à la fois charnelle et sentimentale. Mais pendant ce temps, Maud, la belle-mère, réalise que Claire est toujours en vie... "

John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.