Cannes 2018

Festival de Cannes 2018 : Le palmarès complet



Et les gagnants sont...

Même si quelques favoris sont étonnement repartie bredouille de la Croisette (on pense aux sublimes Burning et Leto, ou encore Plaire, Aimer et Courir Vite), gageons que ce palmarès du Festival de Cannes cuvée 2018 s'avère étonnement satisfaisant, même si beaucoup jugeront le sacredu grand Kore-eda, fortement discutable, idem pour l'absence de prix pour la prestation saluée de Tao Zhao pour Les Éternels.
Surprise de taille, une première palme d'or spéciale à été décernée à Jean-Luc Godard.

Bref, sans plus attendre, le palmarès complet du 71ème Festival de Cannes, présidé par la merveilleuse Cate Blanchett.

COMPÉTITION OFFICIELLE

Palme d'or :
Hirokazu Kore-eda pour Une affaire de famille.

Grand Prix :
Spike Lee pour BlacKkKlansman.

Prix du Jury :
Nadine Labaki pour Capharnaüm.

Une Palme d'or spéciale :
Jean-Louis Godard pour Le livre d’image.

Prix d'interprétation masculine :
Marcello Fonte pour Dogman de Mateo Garrone.

Prix de la mise en scène :
Pawel Pawlikowski pour Cold War.

Prix du scénario :
Trois Visages de Jafar Panahi, et Lazzaro de Alice Rohrwacher.

Prix d'interprétation féminine :
Samal Yeslyamova pour Ayka de Sergueï Dvortsevoy

Caméra d'or :
Lukas Dhont pour Girls.

Palme d'or du court-métrage :
Charles Williams pour All these Creatures.

UN CERTAIN REGARD

Prix Un Certain Regard :
Border d’Ali Abbasi.

Prix du Jury :
Les Morts et Les Autres de Joao Salaviza et Renée Nader Messora.

Prix du Scénario :
Sofia de Meryem Benm’Barek.

Prix d’Interprétation :
Victor Polster pour Girl de Lukas Dhont.

Prix de la Mise en Scène :
Sergei Loznitsa pour Donbass.

LA SEMAINE DE LA CRITIQUE


Grand Prix Nespresso :
Diamantino de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt.

Prix Fondation Louis Roederer :
Félix Maritaud pour Sauvage de Camille Vidal-Naquet.

Prix SACD :
Woman At War de Benedikt Erlingsson.

Prix Fondation Gan :
Monsieur de Rohena Gera.

Prix Canal+ :
Un Jour de Mariage et d’Elias Belkedda.

Prix Découverte Leila Cine :
Hector Malot : The Last Days of The Year
de Jacqueline Lentzou.



John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.