Black Panther

Box-Office US du week-end du 02/03/2018 : Black Panther croque tout cru Jennifer Lawrence et Paul Kersey !




Le film de Ryan Coogler impose toujours son règne avec force sur le B.O. et atteint les 500M$ sur ses terres en à peine vingt jours, là où les R-Rated Death Wish et Red Sparrow démarre plutôt bien...


C'était écrit que Black Panther, à la fois  premier blockbuster de Ryan Coogler et pierre majeure de l'édifice Phase 3 du MCU, allait méchamment rencontré son public lors de sa sortie, et offrir au duo Disney/Marvel l'un de ses plus gros succès.
Mais qu'il fracasse littéralement le box-office au point de devenir l'un des meilleurs démarrage de tous les temps (le 5ème de l'histoire du B.O., et le 2nd meilleur du MCU derriere les 207M$ d'Avengers) et de se rentabiliser dès ses trois premiers jours, au-delà des 190M$ de recettes sur ses terres; là, c'est un carton aussi enthousiasmant que franchement mérité.

Avec 500M$ en vingt jours et plus de 897,7M$ à l'international, le film bouffe tout sur son passage et fait, évidemment, qu'une bouchée de la concurrence : le nouveau Francis Lawrence porté par Jennifer Lawrence, Red Sparrow, classé R-Rated et qui démarre bien à 17M$; mais aussi le remake Death Wish d'Eli Roth avec Bruce Willis - 13M$ -, qui pourrait mine de rien se rentabiliser en bout de course (30M$ d'investissement hors campagne promo)

Derrière la comédie Game Night avec Jason Bateman et la jolie Rachel McAdams s'offre un excellent second week-end (33,5M$ en trois pour 37M$ de budget) là où l'attendu Annihilation d'Alex Garland (20,6M$ en dix jours pour 40M$ d'investissement), qui se cantonnera d'une sortie sur Netflix dans l'hexagone, marque le pas.

Si son ratio de billets verts est clairement en deçà des deux précédents films (106,4M$ pour le second sur la même période), Cinquante Nuances Plus Claires démontre tout de même la puissance attractive d'une franchise à la qualité férocement discutable mais définitivement fructueuse en salles.
Avec un petit peu plus de 92,2M$ (89,5M $) sur ses terres après un mois (mais trente premiers jours solide à l'international : 346,1M$), le film perd sa place sur dans le TOP 5 là où le divertissement familial Peter Rabbit, sortie sur la même période, s'accroche toujours autant au top (84M$ après un mois) et se paye même le luxede se rentabiliser - 50M$ de budget.

Suffisant pour rester devant un Jumanji : Bienvenue dans la Jungle en bout de course.
Gros carton sur ses terres (393,2M$ après onze semaines, 915,9M$  à l'international pour 90M$ de budget) qui aura bien été l'alternative number one aux aventures de Rey et Finn durant les fêtes.
A tel point qu'une suite est déjà dans les tuyaux pour les fêtes de fin d'année 2019...
Et The Greatest Showman lui, ne quitte plus le TOP 10 depuis onze semaines (164,6M$, 366,8M$ à l'international), et engrange encore et toujours les billets verts.



1. Black Panther (2) $ 65,705,000 / 501,105,037 (total USA)
2. Red Sparrow (1) $ 17,000,000 / $ 17,000,000 (total USA)
3. Death Wish (1) 13,025,000 / $ 13,025,000 (total USA)

4. Game Night (2) $ 10,710,000 / $ 33,537,766 (total USA)
5. Peter Rabbit (4) $ 10,000,000 / $ 84,060,376 (total USA)
6. Annihilation (2) $ 5,650,000 / $ 20,636,742 (total USA)
7. Jumanji : Bienvenue dans la Jungle (11) $ 4,500,000 / $ 393,201,553 (total USA)

8. Cinquante Nuances plus Claires (4) $ 3,310,000 / $ 95,599,460 (total USA)
9. The Greatest Showman (11) $ 3,675,000 / $ 165,617,443 (total USA)
10. Early Day (2) $ 1,560,029 / $ 5,260,833 (total USA)

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.