John Francis Daley

The Flash : Le film a enfin trouvé ses réalisateurs !


... jusqu'au(x) prochain(s) ?



Petit retour en arrière.
Il y a de ça près de deux piges, le scénariste Seth Grahame-Smith se voyait offrir la réalisation du premier film The Flash, un projet plus qu'important dans la structure de la " phase 1 " DC-verse (et méchamment attendu au tournant vu son excellente version télé), qui incarnait également son baptême du feu derrière la caméra.
Peu de temps après, le bonhomme lâchait la production pour " divergences artistiques ", et se voyait illico remplacé par l'excellent Rick Famuyiwa. Et si le projet avait plutôt bien avancé avec le papa de Dope, qui aurait bouclé la version définitive du script (un script à trois versions donc, les premiers jets étant signés par Phil Lord et Chris Miller, mais aussi Grahame-Smith) tout en ayant casté le love interest de Barry Allen/Ezra Miller, Iris West, en la jolie personne de Kiersey Clemons (déjà de Dope); Deadline contredisait furieusement cette affirmation en novembre 2016, en assurant de sources sûres le départ du projet de Famuyiwa. Mais l'éclaircit vient toujours après la pluie, et après des mois dans le dur, le projet semblait avoir repris du poil de la bête.
Toujours sans réalisateur, la Warner assurait au dernier Comic-Con de San Diego, qu'elle aurait jeté son dévolu sur la storyline Flashpoint (apparue en 2011p dans les comics), pour construire l'intrigue du film - le titre du métrage pourrait justement devenir Flashpoint.


Dans Flashpoint, Barry Allen/Flash, se réveille sans ses pouvoirs, dans un monde complètement transformé (Thomas Wayne est le Batman, son fils Bruce est mort, Martha Wayne est le Joker, Superman est un rat de laboratoire, Aquaman et Wonder Woman sont en guerre tandis que la Justice League n'a jamais existé), suite à son retour dans le passé pour sauver sa mère.
Une fois ses pouvoirs retrouvés, et avec l'aide de Thomas Wayne, Flash combat Eobard Thawne/Reverse Flash, qui lui exoliquera que l'intervention de Flash pour empêcher Eobard Thawne de tuer sa mère a provoqué l'émergence de cette réalité.
À Flash maintenant de revenir dans le passé pour empêcher le sauvetage de sa mère et faire en sorte que tout redevienne " normal "...


Une intrigue avant les metteurs en scènes, c'est original mais le DCEU nous a habitué à ce genre de galères.
Mais depuis hier soir, le projet n'est plus sans maître à bord puisque les scénaristes de Spider-Man : Homecoming, John Francis Daley et Jonathan Goldstein (Vive les Vacances, Game Night) viendraient de s'engager et s'attaqueront donc à leur premier blockbuster.
On a franchement pas vu ce choix venir, mais on a quand-même envie de dire pourquoi pas, vu dans l'état dans lequel se trouve le film...


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.