Clive Owen

Clive Owen aux côtés de Will Smith au casting de Gemini Man signé Ang Lee ?




Il pourrait camper le vilain du film, alors que le lead-in féminin se jouerait entre Tatiana Maslany, Mary Elizabeth Winstead et Elizabeth Debicki...



Alors qu'il tourne actuellement le prochain Guy Ritchie, le live-action Aladdin (ou il campe rien de moins que... le génie), qu'il esr la vedette de la grosse production Netflix - le mitigé Bright - et qu'on le retrouvera d'ici quelques temps à nouveau dans le costume de Deadshoot dans Suicide Squad 2 de David Ayer; Will Smith s'est surtout attaché à l'un des projets au long cours les plusalléchants du moment : le thriller SF Gemini Man, véritable arlésienne à Hollywood et qui a récemment échoué entre les mains du grand Ang Lee.

Produit par Jerry Bruckheimer, et passé entre les mains d'une pluie de cinéastes (Curtis Hanson, Joe Carnahan, feu Tony Scott) et de scénaristes (David Benioff, Brian Helgeland ou encore Andrew Niccol), le projet pitché par Darren Lemke (Chair de Poule, Turbo), devrait compter l'histoire d'un " assassin vieillissant qui a essayé de sortir du business avant de se retrouver coincé dans la bataille ultime de sa vie : combattre son propre clone qui est 25 ans plus jeune que lui et au sommet de ses capacités".

Looper bonjour.
En développement depuis des lustres, le film peinait à se monter car l'idée même du projet serait d'avoir le même acteur campant l'assassin vieillissant et celui de 25 ans, une entreprise hautement casse-gueule même si les progrès numériques actuels laissent penser que l'affaire s'avère possible, surtout que Lee a plutôt la main verte d'un point de vue effets visuels : des lourds SFX de L'Odyssée de Pi en passant par ses prouesses techniques avec HFR sur le merveilleux Un Jour dans la Vie de Billy Lynn.

Si le projet fait son petit boucan ce soir, c'est par l'intermédiaire du site Deadline qui annonce que l'excellent Clive Owen serait actuellement en négociations pour camper le vilain majeur du métrage.
Mieux, Ang Lee hésiterait entre Tatiana Maslany, Mary Elizabeth Winstead et Elizabeth Debicki pour être son lead-in féminin.
Autant le dire tout de suite, on valide les trois noms...

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.