Box-Office

Box-Office US du week-end du 29/12/2017 : Les Derniers Jedi conserve son trône de leader !


On prend (quasiment) les mêmes et on recommence...


Après s'être offert aussi bien le second meilleur démarrage de l'histoire du B.O que le second de la franchise chère à George Lucas, juste derrière Le Réveil de la Force, Les Derniers Jedi commence sérieusement à subir les affres de la gueule de bois monumentale subit par son accueil mitigé (pour être poli)
Avec 517,4M$ sur dix-sept jours (1,040 milliard de $ à l'international), le film de Rian Johnson, prouve certes sans forcer que la saga à encore de grandes heures devant elle au box-office, mais il aura final bien du mal à atteindre les cimes des scores impressionnants des deux derniers opus (Le Réveil de la Force atteignait le score imposant de 742,2M$ sur ses terres à la même époque et sur la même période de temps, soit plus de 225M$ de plus)...

Grand gagnant de la grosse bataille des nouvelles sorties la semaine passée, Jumanji : Bienvenue dans la Jungle (169,8M$ en dix jours, 219,3M$ à l'international pour 90M$ de budget) est l'alternative number one aux aventures de Rey et Finn, et n'a pas eu de mal à se rentabiliser sur ses terres avec un meilleur week-end en seconde semaine; tout comme Pitch Perfect 3, moins bon que le second film autant d'un point de vue qualitatif que du côté du total de billets vert (le second avait démarré à 69,2M$ durant l'été 2015), mais qui conserve tout de même la troisième place du podium (64,2M$).

Les gros perdants, outre la comédie Father Figures avec Owen Wilson et Ed Helms (12,7M$ en dix jours), sont indiscutablement The Greatest Showman - mieux en seconde semaine - de Michael Gracey (48,7M$ en dix jours pour 84M$ de budget) et Downsizing d'Alexander Payne (17M$ en dix jours pour 68M$ de budget), qui paye peut-être le désamour actuel du public pour un Matt Damon difficilement défendable aux vues de ses récents dires dans les médias.

De son côté , Ferdinand lui, n'aura décemment pas de suite vu son arrivée plus que foireuse dans les salles ce week-end.
Écrasé à son arrivée par Star Wars il y a trois semaines, le film animé de Blue Sky (qui ne cartonne vraiment qu'avec la franchise Âge de Glace) ne récolte que 53,8M$ sur ses vingt premiers jours, pour un budget de... 111M$.
Pas la même limonade chez Pixar avec Coco (178,9M$ après six semaines), lui qui caracole déjà à 537,9M$ à l'international.

Seul nouveauté de la semaine, et avec moitié moins de salles que les gros blockbusters de la saison, le mitigé Tout l'Argent du Monde de Ridley Scott démarre assez timidement (12,6M$), là ou Les Heures Sombres de Joe Wright continue de grappiller du billet vert malgré un arc de salles limité (17,9M$ en six semaines).



1. Star Wars - Les Derniers Jedi (3) $ 52,446,000 / $ 517,144,228 (total USA)
2. Jumanji : Bienvenue dans la Jungle (2) $ 50,570,000 / $ 169,825,967 (total USA)
3. Pitch Perfect 3 (2) $ 17,780,000 / $ 64,268,470 (total USA)

4. The Greatest Showman (2) $ 15,270,000 / $ 48,786,986 (total USA)
5. Ferdinand (3) $ 11,650,000 / $ 53,810,105 (total USA)
6. Coco (6) $ 6,572,000 / $ 178,944,459 (total USA)
7. Tout l'Argent du Monde (1) $ 5,450,000 / $ 12,610,000 (total USA)

8. Les Heures Sombres (6) $ 5,280,000 / $ 17,926,287 (total USA)
9. Downsizing (2) $ 4,600,000 / $ 17,058,365 (total USA)
10. Father Figures (2) $ 3,705,000 / $ 12,740,000 (total USA)

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.