Box-Office

Box-Office US du week-end du 08/12/2017 : Coco encore et toujours leader !

 

Et il domine un week-end de sortie bien pâle, en attendant l'arrivée de The Last Jedi...




C'était le gros morceaux du DCEU nouvelle formule, et on en attendait - comme beaucoup - énormément.
Résultat, tronqué par une production heel qui l'a vu changer autant de réal que de fusil d'épaule, Justice League est une déception à tous les niveaux, même au box-office là ou le " plus " mauvais film de la firme Suicide Squad, avait au moins su contrebalancé les mauvaises critiques avec un joli paquet de billets vert.
Avec 212M$ (583,8M$ à l'international), le film se paye le moins bon ratio des cinq films du DCEU, mais surtout le pire démarrage depuis Green Lantern...

Facile donc pour le bien nommé Coco des studios Pixar, d'aller lui chiper le leadership depuis trois semaines, et de le conforter sans trop forcer - ni briller non plus - cette semaine (135,5$ en vingt jours), lui qui caracole déjà à 307,7M$ à l'international, sans même être sortie dans un arc imposant de pays.
Autre gros succès du moment, le drame Wonder de Stephen Chbosky porté par le duo Jacob Tremblay/Julia Roberts, s'offre un quatrième week-end toujoues aussi canon que les trois premiers, à tel point qu'il vient de passer la barre des symbolique des 100M$ après un mois d'exploitation (100,3M $), et incarne au final, une vraie alternative au film de Zack Snyder/Joss Whedon et au film d'animation Pixar.

De son côté, comme tout film du MCU qui se respecte, le nouveau Thor a savonné mignon la concurrence (301,1M$ après six semaines, 827,2M$ à l'international), à tel point que Ragnarok est meme le plus gros carton de la trilogie Thor - en plus d'en être le meilleur film, et le quatrième film à passer la barre imposante des 300M$ outre-Atlantique cette année.
Une bonne nouvelle pour le demi-Dieu d'Asgaard et la firme, qui nous reviendra en 2018 avec l'alléchant Black Panther de Ryan Coogler.

Après une première petite semaine avec un cercle de salles limité, le très attendu The Disaster Artist de James Franco grimpe directement à la quatrième place avec 6,4M$ (8M$ sur dix jours).

Grosses nouveautés du moment outre-Atlantique, Daddy's Home 2 et son casting de malade (Will Ferrell, Mark Wahlberg, Mel Gibson, John Lithgow, John Cena...) confirme son statut de comédie number one de noël et s'offre une carrière solide, mais en deçà de l'imposant succès du premier film (91,1M$ tout rond, pour 69M$ d'investissement), un cran derrière la nouvelle adaptation luxueuse du Crime de l'Orient Express signé Kenneth Branagh (92,7M$/250,2M$ à l'international pour 55M$ de budget), qui fait sacrément son petit boucan en salles.


 


1. Coco (3) $ 18,303,000 / $ 135,508,690 (total USA)
2. Justice League (4) $ 9,595,000 / $ 212,060,371 (total USA)
3. Wonder (4) $ 8,450,000 / $ 100,303,106 (total USA)

4. The Disaster Artist (2) $ 6,435,514 / $ 8,032,288 (total USA)
5. Thor : Ragnarok (6) $ 6,291,000 / $ 301,156,064 (total USA)
6. Very Bad Dads (5) $ 6,000,000 / $ 91,159,459 (total USA)
7. Le Crime de l'Orient Express (5) $ 5,100,000 / $ 92,707,515 (total USA)

8. Lady Bird (3) $ 3,547,469 / $ 21,338,456 (total USA)
9. Just Getting Started (1) $ 3,181,568 / $ 3,181,568 (total USA)
10. Three Billboards (5) $ 2,860,000 / $ 18,310,284 (total USA)


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.