Holmes & Sherlock

Holmes & Sherlock : La comédie parodique change de date de sortie US



Une aventure du grand Sherlock sauce Ricky Bobby avec Will Ferrell et John C. Reilly... on signe ou ???


Ce bon vieux Sherlock Holmes n'a jamais été aussi populaire aussi bien sur le petit (Elementary avec Johnny Lee Miller et Lucy Liu, Sherlock porté par Martin Freeman et Benedict Cumberbatch) que sur le grand écran (la franchise du même nom de Guy Ritchie, le récent Mr Holmes de Sir Ian McKellen), à tel point que l'overdose n'est pas très loin.

Mais l'idée d'une version parodique du personnage phare de la litterature créé par Arthur Conan Doyle avec le roi de la connerie jouissive made in America à sa tête, a tout de même de quoi nous éviter l'indigestion, et même mieux, nous faire baver comme des sagouins.

En effet, Sony Pictures a donné son feu vert au projet Holmes & Watson, mis en scène par Etan Cohen (Get Hard) et avec les géniaux Will Ferrell et John C. Reilly - en remplacement de Sacha Baron Cohen, un temps espéré - devant la caméra; eux qui n'ont plus fait équipe depuis le jouissif Frangins Malgré Eux.
Ferrell serait Holmes tandis que Reilly serait son fidèle acolyte Watson.

Rien que leur noms en haut de l'affiche incarnent un gage de qualité/sécurité suffisant pour nous.
Et pourtant, le projet monte d'un cran dans notre bandomètre quand on sait que les seconds couteaux seront campés, entre autres, par les excellents Hugh Laurie et Ralph Fiennes, dans des rôles pour le moment non communiqués (on mise sur l'idée qu'un des deux soit Moriarty).

Produit par la boite de prod de Ferrell Dirty Sanchez, le film actuellement en tournage, vient de voir passer sa date de sortie du 3 août 2018 au 9 novembre 2018.
On guettera la moindre news le concernant d'ici là...



John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.