Flashpoint

Flashpoint : Gal Gadot apparaîtra dans le premier film solo de Flash




Reste encore à savoir si sa présence sera importante ou si elle relèvera juste d'un simple caméo de luxe...

Si beaucoup - dont nous - pensait que le DC verse nouvelle version allait bâtir tout son univers autour du Chevalier Noir de Gotham ou de l'homme d'acier made in Metropolis, il semblerait finalement qu'il tourne bien plus autour de Diana Prince/Wonder Woman, campé par la sublime Gal Gadot.

Alors que Wonder Woman premier du nom cartonne au box-office, qu'un second opus est déjà en préparation et que Justice League atteindra les salles obscures mondiales pour novembre prochain, il semblerait que la princesse amazone sera aussi de l'aventure Flashpoint.
En effet, pour le magazine Forbes, la belle Gal à assuré qu'elle devrait bien faire partie du premier film solo de Barry Allen - encore sans réalisateur -, sans pour autant préciser l'importance de sa présence (caméo, second couteau de luxe ou vraie pièce maitresse de l'intrigue ?).

Une présence au casting qui fait sens quand on connaît les tenants de l'intrigue sur papier.
En effet, dans Flashpoint Barry Allen/Flash retourne dans le passé pour empêcher l'assassinat de sa mère, et bouleverse le monde que l'on a connu au présent, en créant une nouvelle timeline dans laquelle Bruce Wayne est mort jeune, Martha Wayne, détruite par la mort de son fils est le nouveau Joker tandis que Thomas Wayne lui est... le Batman (!); de leurs cotes, Superman est un rat de laboratoire tandis que Aquaman et Wonder Woman sont des ex-amants en guerre (et pas gentils gentils) alors que la Justice League n'a jamais existé.

Bref, l'ajout de Gadot au casting du film, ajouté à celle de Cyborg et - logiquement - de celles du duo Jeffrey Dean Morgan/Lauren Cohan en Thomas et Martha Wayne, ajoute clairement une plus-value à un projet qui fait méchamment peur sur le papier...

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.