Box-Office

Box-Office US du week-end du 04/08/2017 : La Tour Sombre prend les commandes !


Pas le hit attendu, le film de Nikolaj Arcel ne sera pas pour autant un gros flop dans les salles...

 
Savaté sévère par une critique US des plus difficiles cet été tout en étant malmené par une production heel comme rarement, qui aurait déjà du l'enterrer six pieds sous terre depuis belle lurette, La Tour Sombre ne devrait cependant pas être un échec commercial comme beaucoup le laissait entendre.

Avec que son budget riquiqui (60M$) et une sortie à l'international qui n'a pas encore débuté, le film de Nikolaj Arcel s'offre le luxe de chiper la première place du B.O. ce week-end à The Emoji Movie (relégué au troisième rang, mais quasi rentable en dix jours avec 49,4M$ de recettes pour 50M$ de budget), avec un solide ratio de 19,5M$, de quoi même espérer une rentabilisation sur ses terres en fin de parcours.

Et donc de rester d'une courte tête devant un Dunkerque méchamment fringant après trois semaines, lui qui caracole à un chiffre impressionnant de 133,5M$ - 314M$ à l'international - et qui s'avère déjà une affaire plus que rentable pour la Warner (" à peine " 100M$ de recettes).

Solidement vissé au TOP 5 lui aussi, Girls Trip se rapproche tranquilou des 100M$ en bout de course (85,4M$ après trois semaines pour 19M$ de budget), et reste solide face à la nouveauté Kidnap (10,2M$), dominé par la toujours canon Halle Berry; mais aussi Detroit de la reine Kathryn Bigelow, qui gagne 3000 salles supplémentaires en seconde semaine après une sortie en catimini le week-end précédent (7,7M$ en dix jours pour 34M$ de budget).

De leur côté, Atomic Blonde se rentabilise après dix jours d'exploitation  (34,1M$ pour 30M$ d'investissement) tandis que Spider-Man : Homecoming se rapproche des 300M$ après cinq semaines (294,9M$, 651M$ à l'international).

Chassés du TOP 10, Wonder Woman est à un poil de cul d'atteindre les 400M$ en dix semaines (399,5M$, 793,4M$ à l'international), ce qui devrait arriver dans les jours qui viennent, tandis que Baby Driver lui, tutoie du bout de la pellicule les 100M$ après six semaines (97M$).
Catastrophe abyssale, Valerian atteint tout juste les 36M$ en trois semaines, et un maigre ratio de 65,6M$ à l'international pour 200M$ d'investissement - hors campagne promotionnelle...

 



1. La Tour Sombre (1) $19,500,000 / $ 19,500,000 (total USA)
2. Dunkerque (3) $ 17,600,000 / 133,555,738 (total USA)
3. La Vie Secrète des Emojis (2) $ 12,350,000 / $ 49,451,704 (total USA)

4. Girls Trip (3) $ 11,418,000 / $ 85,443,720 (total USA)
5. Kidnap (1) $ 10,210,000 / $ 10,210,000 (total USA)
6. Spider-Man : Homecoming (5) $ 8,800,000 / $ 294,907,776 (total USA)
7. Atomic Blonde (2) $ 8,244,930 / $ 34,125,305 (total USA)

8. Detroit (2) $ 7,251,000 / $ 7,766,482 (total USA)
9. La Planète des Singes : Suprématie  (4) $ 6,000,000 / $ 130,280,255 (total USA)
10. Moi, Moche et Méchant 3 (6) $ 5,288,640 / $ 240,779,550 (total USA)

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.